Le Kaba cherche, compare et sélectionne pour vous les meilleures alternatives éco-responsables à tous les gestes du quotidien.

Les subventions à l'achat d'un vélo électrique

Eléana Bonnasse
Publié le 07 Août 2020
Les décryptages
Partager :

Le marché des vélos à assistance électrique est florissant : en 2019, près de 390 000 VAE ont été vendus, soit 25 fois plus qu’en 2008. Et pour cause : le vélo électrique permet de parcourir de grandes distances sans se fatiguer, mais surtout sans polluer ! Selon une étude de l’European Cyclists’ Federation, le bilan carbone d’un VAE s'élèverait à 21 g de CO2/km, contre 271 g de CO2/passager-km pour une voiture. Et oui, le vélo électrique ne consomme aucune essence mais, comme son nom l’indique, fonctionne grâce à une batterie rechargeable sur secteur. On a comparé pour vous nos marques préférées de vélos électriques et vous explique tout sur son fonctionnement ici
Mais il existe un bémol : le coût élevé d’un VAE. En effet, il vous faudra compter en moyenne 1500 à 2000 euros. Mais bonne nouvelle ! Il existe de nombreuses subventions pour amortir cet investissement, elles sont mêmes parfois cumulables. 

femme en vélo

L’aide accordée par votre collectivité territoriale

Votre région ou votre ville peut vous aider à financer votre vélo électrique ! Chaque collectivité fonctionne différemment, mais le montant alloué peut varier de 150 à 600 euros et ne dépassera jamais la moitié du prix du vélo. Pour voir à quelles subventions locales vous seriez éligible, nous vous conseillons de contacter votre mairie ou votre préfecture, ou bien de consulter la liste des subventions par région et par ville.

L’aide accordée par l’Etat

Attention il ne s’agit que d’une aide cumulable ! On s’explique : si (et seulement si) vous avez déjà demandé une aide à votre collectivité territoriale, l’Etat peut faire de même. Le montant sera le même que celui accordé par la localité, s’il n’est pas supérieur à 200 euros, ni 20% du prix du vélo. Plus d’informations directement sur le site du gouvernement. 

Les aides des entreprises 

Pour contribuer au développement des mobilités douces et aider leurs collaborateurs dans cette transition (et aussi pour leur éviter les transports en commun en période de Covid19), certaines entreprises proposent elles aussi une aide financière à l'achat d'un vélo électrique. Il peut donc être utile de se renseigner auprès de votre employeur.

Les subventions pour la réparation

Enfin, si vous avez un vieux vélo qui traîne dans votre garage, l’Etat vous offre 50 euros pour le remettre à neuf ! Pour cela, rien de plus simple : vous réparez vous-même ou faites réparer votre vélo, vous gardez la facture et l’Etat rembourse une partie de vos dépenses.
Plus d'informations sur l'opération Coup de pouce Vélo.

Partager cet article :
Vous aimerez peut-être