Le Kaba cherche, compare et sélectionne pour vous les meilleures alternatives éco-responsables à tous les gestes du quotidien.

Appareils reconditionnés : la solution pour limiter l’impact du numérique ?

Oriane Amstoutz
Publié le 14 Juin 2021
Les décryptages
téléphone reconditionné rebuy

Aujourd’hui,  smartphones, ordinateurs et tablettes font partie intégrante de notre quotidien. 95% des français sont équipés d’un téléphone mobile. La technologie va toujours plus loin, toujours plus vite, sans parler des campagnes marketing agressives pour créer le besoin… Bref, il est difficile de résister à ces petits objets, même si leur impact sur l’environnement est de plus en plus décrié. Et le reconditionné alors, est-ce vraiment plus écolo ? Pour en savoir plus, nous sommes allés interroger Benoit Angermann, responsable France chez reBuy, l’un des acteurs majeurs de la high-tech reconditionné. 

Le boom du reconditionné

2020 a été une année exceptionnelle pour reBuy, le site de reconditionnement européen fondé en 2009, nous confie Benoît Angermann, responsable France : “Avec les magasins fermés, beaucoup de gens se sont tournés vers le reconditionné”. Selon lui, il faut aussi y voir une évolution des tendances : au départ, ceux qui achetaient des téléphones en seconde main le faisaient pour le prix, mais l’aspect écologique séduit aujourd’hui de plus en plus.
Quand on sait que la fabrication d’appareils électroniques émet 4% des émissions de Co2 mondiales chaque année, il y a de quoi se réjouir de ce changement de mentalité.

réparation téléphone rebuy

Le modèle circulaire du reconditionnement

La mission première des sites de reconditionnement est donc de récupérer et remettre à neuf des téléphones, consoles, ordinateurs, appareils photos et petits appareils électroniques dont les particuliers n’ont plus l’usage. Bien trop souvent, ces objets électroniques se retrouvent au fond d’un tiroir pour finir jetés (et trop rarement recyclés via les professionnels adéquats !). La proposition de reBuy : donner une deuxième vie à ces appareils sans compliquer la vôtre (de vie !).

Voici la marche à suivre. D’abord, il faut se rendre sur l’espace de revente. Là vous sélectionnez votre modèle et détaillez son état, un prix de rachat vous est alors proposé. Si le prix vous convient, vous n’avez qu'à imprimer le bon d'envoi prépayé et expédier votre appareil. Une fois arrivé dans les locaux à Berlin, il sera analysé par des experts qui vérifieront plus de 49 points de contrôle. Si l’état correspond à votre description, vous recevrez votre paiement. Si le prix de rachat diffère de celui qui vous avait été proposé, vous pouvez toujours décider de récupérer votre objet.
L’appareil est ensuite démonté, réparé, les pièces défaillantes sont changées. Une fois en état, il sera mis en vente sur le site et pourra avoir une nouvelle vie auprès de quelqu’un d’autre. 

Côté acheteur, c’est tout aussi facile : on navigue sur le site comme sur un site marchand classique jusqu’à trouver le smartphone ou la tablette de ses rêves, dont l’état sera précisément indiqué (comme neuf, bon état, correct,...). Au bout de la démarche, un appareil de qualité, garanti 3 ans…  qui coûtera jusqu’à 60% moins cher que le neuf !

Et si le téléphone est vraiment hors d’usage ?

Les téléphones ou autres objets électroniques qui ne pourraient pas être ressuscités seront recyclés. Les pièces encore fonctionnelles pourront être utilisées pour réparer d’autres appareils. Le reste des pièces provient de fournisseurs spécialisés, souvent basés en Asie. “Ce qui distingue reBuy c’est la fiabilité des appareils, grâce à la maîtrise de toute la chaîne : du rachat à la revente en passant par le contrôle et la réparation. C’est ce qui nous permet de garantir les appareils pour une durée de 3 ans !” explique Benoît Angermann. Les appareils reconditionnés ont ainsi la même durée de vie que le neuf.

emballage téléphone rebuy

Seul point noir soulevé par les amateurs de nouvelles technologies : les problèmes de mise à jour sur les appareils reconditionnés. Des appareils de 5 ou 6 ans ne peuvent pas toujours supporter les nouvelles fonctionnalités des programmes et des dysfonctionnements apparaissent avec les anciennes versions. En cause : l’obsolescence programmée (le fait que votre smartphone ne fonctionne plus correctement au bout de 2 ou 3 ans), un vice de l’industrie numérique pour inciter les utilisateurs à renouveler sans cesse leurs appareils… et donc à polluer plus. 

Le reconditionné, vraiment écolo ? 

Une surconsommation de produits numériques dont reBuy a fait son cheval de bataille. “Un de nos objectifs est de faire réfléchir le consommateur sur ses besoins, en proposant des produits de grande fiabilité. Et ainsi faire prendre conscience qu’il n’est pas vital d’avoir le dernier IPhone le jour de sa sortie,” argumente Benoît Angermann.
De plus en plus de voix s’élèvent pour appeler à une consommation numérique plus responsable. Forcées de s’adapter, les grandes marques d’électroniques commencent (doucement) à repenser leur modèle de développement : espacer les sorties de nouveautés, proposer de vraies innovations,... Certaines se lancent même dans le reconditionnement d’appareils usagés. 

Car le reconditionnement est bien l’avenir de l’électronique ! Si vous en doutiez encore, reBuy a fait le calcul pour vous : un appareil reconditionné, c'est 194 g de déchets électroniques en moins pour un iPhone 11 par exemple et jusqu'à 1,58 kg pour un MacBook. L’entreprise s’engage aussi à compenser 100% de ses émissions de Co2 tout en soutenant un projet d’afforestation en Uruguay. 

Partager cet article :

Vous aimerez peut-être

7 gestes pour réduire la pollution numérique
product pic
Coques de téléphone portable écolos : le top 3 du Kaba !
product pic
Mode : Laissez-vous tenter par la seconde main
product pic
En 2021, j'adopte une conso responsable ! Nos 10 bonnes résolutions écolos
product pic
Newsletter
Inscrivez-vous !
Je m'abonne