logo

Stop au gaspillage alimentaire : les 10 gestes antigaspi

Caroline Vivant
Caroline Vivant
Publié le 14 Juin 2020
Les gestes verts

Et si pour consommer autrement, il fallait déjà jeter moins ? 
En France, 10 millions de tonnes de nourriture passent à la poubelle chaque année.
Ramené à la population, cela signifie 80 kilos de nourriture par français et par an… dont 7 kilos de nourriture encore emballée !  Et ce gaspillage a un coût : entre 100 et 160 euros par an et par personne.
Alors, on dit stop au gaspillage et on adopte dès aujourd'hui les 10 règles d'or du combattant anti-gaspi !

Alimentation, comment éviter le gaspillage

Cristiano Pinto - Unsplash

Pour sensibiliser les consommateurs et tenter de faire changer les comportements, le ministère de l’Agriculture a lancé une grande campagne de sensibilisation à l’automne dernier : “les contes de l’antigaspi”.

Voici les 10 gestes anti-gaspillage à adopter d'urgence et à partager à votre entourage !

1/ Acheter en quantité adaptée et planifier ses repas


Et oui, c'est tout bête dit comme cela... Mais pour ne pas gâcher, il faut commencer par bien calibrer ses courses alimentaires et acheter les bonnes quantités. Pour y parvenir, pensez à faire une liste précise avant de partir avec votre caddie, plutôt que la fleur au fusil. Notez-y les quantités : 2 paquets de pâtes, 5 tranches de jambon, 1,5kg de pommes de terre,... plutôt que d'improviser une fois dans les rayons.
Si vous avez prévu un dîner digne de Top Chef avec recettes précises à suivre, pensez à utiliser les "calculateurs" de quantité proposés par la plupart des sites de recettes. Vous précisez si vous êtes 6 ou 8 convives et le site ajuste directement les quantités. Un super outil pour des courses antigaspi !

2/ Acheter les produits frais en dernier pour préserver leur fraîcheur

campagne anti gaspillage alimentaire


Les fruits et légumes gâtés sont les aliments les plus jetés. Une banane noircie, des fraises ratatinées, une courgette oubliée 15 jours au fond du bac... et c'est la poubelle. Pour éviter cela, commencez par prendre soin de vos fruits et légumes, en les mettant au-dessus du panier pour qu'il ne soit pas écrasés, et en les rangeant au bon endroit chez vous : un cellier s'ils ont besoin de frais, une panière aérée pour qu'ils puissent respirer,...
Et si, malgré cela, vos fruits et légumes ont pris une couleur peu avenante, allez donc chercher une recette spéciale anti-gaspillage. Vous pourrez par exemple réaliser des cookies, un smoothie ou un banana bread avec des bananes noircies.

3/ Respecter la chaîne du froid

La chaîne du froid, c'est le nerf de la guerre antigaspi pour les produits frais comme la viande, le poisson ou la crémerie... sans parler des surgelés. Soyez donc très vigilant.e et mettez-les au frigo/congélateur dès votre retour pour qu'ils n'aient pas le temps de tourner. C’est l’assurance d’un aliment bien conservé... et une intoxication évitée !

4/ Bien lire les étiquettes et faire la différence entre la DLC et la DDM

comment réduire son gaspillage alimentaire ?


Une crème chocolat restée au fond du frigo, cachée derrière les yaourts, et dont la date est dépassée ? Une boîte de thon à l'huile oubliée tout en haut du placard et retrouvée 2 ans plus tard ? Le réflexe est de jeter si tôt la date de péremption dépassée. À tort ! Car de nombreux aliments peuvent se consommer bien après la date indiquée.
Pour bien faire la différence entre limite de consommation et durabilité, rendez-vous sur notre article dédié aux dates de péremption. Vous découvrirez aussi la liste des aliments qui ne se périment jamais. Alors, ne jetez pas trop vite !

5/ Ranger logiquement les aliments dans le réfrigérateur

C'est le premier réflexe à adopter pour éviter les situations évoquées dans le conseil n°4 ! Bien ranger son frigo et son congélateur, mais aussi ses placards, et faire régulièrement l'état des stocks vous permettront de toujours savoir quelles réserves vous avez et quelles sont les courses nécessaires.

6/ Congeler pour mieux conserver ses aliments

Nous sommes nombreux à avoir "peur de manquer" et à prévoir des quantités trop importantes quand on passe en cuisine. Il faut dire qu'il n'est pas toujours facile de calibrer des lasagnes pour 8 ou le plat du dimanche quand on reçoit toute la famille. Mais quel dommage de jeter les restes... La grande majorité des aliments se congèlent très bien et conservent toutes leurs propriétés. Donc, si vous n'êtes pas sûr.e de finir le plat dans les prochains jours, mettez-le dans un contenant adapté et hop, au congélateur !
Notre conseil : Collez une étiquette sur le contenant avec le nom du plat et la date de congélation.

7/ Apprendre à cuisiner autrement

Autre alternative à la congélation : accommoder les restes différemment pour éviter de manger deux fois la même chose. Est-ce que les restes du poulet rôti ne peuvent pas se transformer en curry-coco ? La poêlée de courgettes de la veille n'aurait-elle pas toute sa place dans une quiche aux légumes ? Faites preuve d'inventivité !

8/ Ne pas avoir les yeux plus gros que le ventre

Bien ranger dans le frigo pour ne pas gaspiller

Ello - Unsplash

À la cantine de l'école pour les plus jeunes, au restaurant d'entreprise pour les plus grands, au bistrot ou chez soi... la première cause de gâchis, c'est notre appétit ! Par réflexe, vous avez pris une montagne de pâtes carbonara et vous êtes écoeuré.e après 4 coups de fourchette ? Quel dommage.
Mieux vaut écouter son envie, son appétit et se servir raisonnablement... quitte à y retourner.

9/ Ne jeter que les aliments ou les restes qui ne peuvent pas être conservés

Par flemme ou par facilité, nous avons tendance à jeter tout le contenu de l'assiette à la poubelle en fin de repas. Mais certains aliments peuvent sûrement être conservés. Pourquoi ne pas faire un peu de tri avant de jeter ? Par besoin de récupérer les pâtes mâchouillées du petit dernier, mais la tranche de jambon même pas touchée n'a pas sa place dans la poubelle.

10/ Au restaurant, demander à emporter ses restes

En France, la pratique n'est pas très répandue. Pourtant dans de nombreux pays, les restaurateurs vont vous demander spontanément si vous voulez emporter la fin de votre repas pour le terminer chez vous. C'est ça ou la poubelle, alors pourquoi pas ? La prochaine fois, prenez votre courage à deux mains et osez demander.

Voir les commentaires
Partager cet article :
0 commentaire

Aucun commentaire pour le moment.
Soyez le premier à commenter !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Newsletter
Inscrivez-vous !
Guides d’achats, Conseils, Décryptages, Tutos & Recettes, Codes promos… Soyez sûr.e de ne rien manquer de l’actualité de la consommation éco-responsable grâce à la Newsletter du Kaba
Je m'inscrisEnvoyer
Recevez en cadeau votre livret de tutos & recettes approuvés par Le Kaba !
Vous aimerez aussi
offrir-un-cadeau-d'occasion-a-noel-la-fin-du-tabou
Offrir un cadeau d’occasion à Noël : la fin du tabou
les-fruits-et-legumes-d'hiver
Les fruits et légumes d'hiver
voitures-electriques-la-fausse-bonne-idee
Voitures électriques : la fausse bonne idée ?
tuto-fabriquer-sa-propre-bougie-parfumee
Tuto : Fabriquer sa propre bougie parfumée
Newsletter
Inscrivez-vous !
Guides d’achats, Conseils, Décryptages, Tutos & Recettes, Codes promos… Soyez sûr.e de ne rien manquer de l’actualité de la consommation éco-responsable grâce à la Newsletter du Kaba
Je m'inscrisEnvoyer
Recevez en cadeau votre livret de tutos & recettes approuvés par Le Kaba !