logo

Le lin, fibre du futur

Nina Saccani
Nina Saccani
Publié le 11 Juin 2021
Les décryptages
linge en lin

Maite Onate - Unsplash

Le lin, c’est tout un art de vivre ! Il habite notre penderie, pare notre lit, et parfois s’invite en cuisine pour garnir une salade et une pâtisserie. C’est aussi une plante vertueuse aux propriétés étonnantes qui s’est érigée en symbole de la mode responsable. Petit tour d’horizon de cette matière intrinsèquement écologique.

Le lin, une fibre prometteuse pour l'industrie textile

Le lin est la plus vieille fibre du monde. Elle remonte à 36 000 ans avant J.C ! D’abord cultivée en Egypte, puis importée en Europe, la fibre du lin est utilisée pour tisser des tapisseries avant d’être adoptée par la mode. Mais en très peu de temps elle disparaît de l’industrie textile, concurrencée par le coton, plus polyvalent, plus facile d’utilisation et surtout très bon marché…

Avec la montée des préoccupations environnementales et la demande croissante des consommateurs pour une mode plus éco-responsable, le lin refait son apparition. La presse parle même d’une renaissance de la filière du lin ! Les tisseurs de lin français, qui s'étaient alors reconvertis au mobilier, voient en cette prise de conscience une vraie opportunité de marché.

Du coup, le lin, c’est vraiment écologique ? Et oui ! Ou en tout cas bien plus que le coton. La culture textile est aujourd’hui basée essentiellement sur le coton, importé depuis l’autre bout du monde et qui recourt à d’énormes quantités d’eau et de produits chimiques. Remplacer sa culture par celle du lin permettrait de faire des économies considérables en eau et éviter. En effet, on estime que cultiver un kilo de coton nécessite 3 000 litres d’eau !
Le lin, à l’inverse, peut être cultivé en France et ne demande que très peu de ressources. L’eau de pluie suffit pour faire pousser des champs entiers...Par ailleurs, sa fibre a des propriétés purifiantes, permettant de décontaminer les sols sur lesquels il se trouve. Incroyable mais vrai, le lin est une plante-éponge, qui aspire les pesticides et les produits chimiques ! En plus de ça, le lin aspire le CO2 présent dans l’air. Chaque année, la culture du lin européen permet de retenir 250 000 tonnes de CO2 1 !

La fibre de lin est donc très prometteuse pour l’industrie de la mode durable. C’est la fibre textile naturelle la plus résistante, elle dure longtemps sans se déformer, ni pelucher. En plus d’être une fibre solide, le lin est très agréable à porter, sa maille est fine et respirante.

Le lin dans la fast-fashion

En magasin, la mode est au lin lavé, lin froissé, lin brut. Même les grandesosses surfaces ont intégré une offre de lin dans leur rayon mode et déco et proposent des prix attractifs allant de 20 à 50€ le petit top en lin. Mais attention, soyez vigilant ! Ces prix témoignent bien souvent d’une main d'œuvre exploitée… Aujourd’hui, plus de la moitié de notre production linière est exportée en Chine pour produire à des prix bon marché. Vérifiez toujours la provenance du produit. S’il est fait en France, vous avez plus de chance qu’il soit de bonne qualité et qu’il ait été fait dans des conditions de travail respectueuses. Et puis le local, c’est toujours plus responsable !

Si vous voulez en savoir plus sur la mode éthique, lisez notre article sur le Made in France et sur la mode durable !

tissu en lin

Matthew Henry, Burst

Le lin, une solution pour l’éco-conception de mobilier

Après la mode, le mobilier se met lui aussi à l’éco-conception ! Les marques de mobilier ont recours à des matériaux naturels pour concevoir du mobilier plus durable et éco-responsable. Et parmi ces matériaux, le lin est particulièrement apprécié. Les fibres de lin se révèlent très intéressantes pour fabriquer du mobilier : elles résistent à la torsion, sont légères, souples, agréables au toucher. Sa fibre est également très appréciée par les designers car elle peut être utilisée sous forme de composite pour fabriquer des pièces structurelles et réaliser des formes complexes. Elle permet de faire des alliances intéressantes et permet de remplacer la fibre de verre ou de carbone (moins écologiques sur le lin, vous vous en doutez !).

Sans oublier un atout majeur, leur biodégradabilité ! Le lin ne produit aucun déchet. Il se décompose dans la nature ou peut-être réutilisé en papeterie et pour créer des anas de lin servant au paillage horticole. Tout au long de son cycle de vie, depuis la culture dans les champs jusqu’à sa fin de vie, le lin a un impact environnemental très faible par rapport au coton ou aux matières synthétiques. En ça, il se rapproche du chanvre, une fibre écologique cultivée en France, qui possède des qualités remarquables, et que l’on redécouvre aussi depuis quelques années. 

Le lin est également utilisé dans la construction. Ses qualités thermorégulatrices en font un excellent isolant pour les bâtiments. On a souvent recours à elle pour faire de la laine de lin et des panneaux agglomérés. 

Le lin, l’atout saveur et santé en cuisine

graines de lin

Sheila Pedraza Burk - Burst

Entre leur goût noisette et leur nombreux atouts santé, les graines de lin s’invitent également dans nos assiettes ! Les graines de lin sont un concentré de bienfaits pour le corps, elles ont pour avantage d’être très riches en Oméga 3 et de réguler la glycémie et le cholestérol dans le sang. Certaines médecins s’accordent également à dire que les graines de lin ont le pouvoir de prévenir le cancer du sein. 

Les graines de lin se mangent crues, entières ou moulues. Elles s’ajoutent à une recette de gâteau, comme de graines de pavot ou de sésame, à une préparation de smoothie, ou directement dans une salade. Elles peuvent durer un an et doivent être conservées à température ambiante, dans des bocaux idéalement.

Le lin, un hydratant naturel pour les cheveux

Enfin, le lin est un excellent agent hydratant. Sous forme de gel, le lin redonne souplesse et douceur à des cheveux déshydratés ou secs. 
Le gel de lin se prépare à la maison à l’aide d’une passoire et d’une casserole d’eau bouillante. Le gel se forme lors de la cuisson. Sa fibre gonfle au contact de l’eau et se transforme en une matière gélatineuse qui s’applique facilement sur les mèches de cheveux. 
La recette est simple et efficace et les graines cuites peuvent être réutilisables à l’infini, ce qui en fait un produit durable et très écologique.

Le lin a donc des propriétés fabuleuses et mériterait d’être mis plus en valeur. En tant que consommateurs, nous avons le pouvoir d’orienter l’industrie, de favoriser une pratique plus qu’une autre. Renforcer notre production linière permettrait de ralentir la production du coton et des matières synthétiques, issues de la pétrochimie et permettrait également de revitaliser nos terres agricoles et de rendre plus circulaire notre économie. Voilà un beau défi écologique !

Comment faire son gel de lin maison ?


Pour préparer un gel de lin 100%  naturel, voici la liste des ingrédients à avoir :

  • Graines de lin (bruns ou blonds peu importe )
  • Eau
  • Casserole
  • Filtre à thé ou vieux collant

Et voici les étapes :
Etape 1 : Faire chauffer l’eau et les graines de lin à feu doux.
Etape 2 : Laisser bouillir 5 min.
Etape 3 : Filtrer avec un filtre à thé ou un tamis.
Etape 4 (optionnel) : Vous pouvez laisser bouillir 5 min de plus, pour obtenir un aspect plus gélifié, et donc plus concentré.  
 
A noter : Si l’étape filtration est trop compliquée car le gel est trop épais, n’hésitez pas à faire chauffer peut-être une 2ème fois en rajoutant de l’eau ! 
 
Et voilà, le gel est prêt ! Il peut être utilisé avant le shampoing, pour un soin complet ou après-shampoing en plus petite quantité !

Voir les commentaires
Partager cet article :
0 commentaire

Aucun commentaire pour le moment.
Soyez le premier à commenter !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Newsletter
Inscrivez-vous !
Guides d’achats, Conseils, Décryptages, Tutos & Recettes, Codes promos… Soyez sûr.e de ne rien manquer de l’actualité de la consommation éco-responsable grâce à la Newsletter du Kaba
Je m'inscrisEnvoyer
Recevez en cadeau votre livret de tutos & recettes approuvés par Le Kaba !
Vous aimerez aussi
voitures-electriques-la-fausse-bonne-idee
Voitures électriques : la fausse bonne idée ?
les-subventions-a-l'achat-d'une-voiture-electrique
Les subventions à l’achat d’une voiture électrique
la-marque-en-moins-nettoyer-mieux-avec-moins
La marque en moins, nettoyer mieux avec “moins”
les-fruits-et-legumes-d'hiver
Les fruits et légumes d'hiver
Newsletter
Inscrivez-vous !
Guides d’achats, Conseils, Décryptages, Tutos & Recettes, Codes promos… Soyez sûr.e de ne rien manquer de l’actualité de la consommation éco-responsable grâce à la Newsletter du Kaba
Je m'inscrisEnvoyer
Recevez en cadeau votre livret de tutos & recettes approuvés par Le Kaba !