Le Kaba cherche, compare et sélectionne pour vous les meilleures alternatives éco-responsables à tous les gestes du quotidien.

Les protections hygiéniques lavables

Eloïse Baufreton
Publié le 01 Mars 2021
Les gestes verts
Partager :

De l’adolescence à la ménopause, les femmes utilisent entre 5000 et 15000 protections hygiéniques jetables dans leur vie ! Beaucoup de déchets me direz-vous ? Et oui, les tampons et serviettes hygiéniques classiques ne sont pas recyclables et finissent leur vie dans les égouts et parfois même dans les océans. Pas très sympa pour les poissons…
Heureusement, le jetable n’est pas une fatalité. Tour d’horizon de trois alternatives réutilisables : la cup, les serviettes lavables et les culottes menstruelles.

les protections hygiéniques réutilisables

Les protections réutilisables : innovation ou retour en arrière ?

Depuis quelques années, de plus en plus d’alternatives aux protections jetables ont émergé. Rien de très innovant sur le papier puisque, depuis des millénaires, les femmes utilisent des linges pour faire office de serviettes, qu’elles nettoient ensuite. Sauf que ces solutions de fortune ne sont pas toujours très confortables et c’est là que le progrès a du bon : les protections lavables nouvelle génération sont plus ergonomiques, plus respirantes et donc plus agréables à porter.
Pour en savoir plus sur les règles dans l’histoire, nous vous conseillons l’excellente vidéo du même nom de Charlie Danger.

Une question d’écologie… et de santé

Les protections hygiéniques jetables n’ont pas qu’un inconvénient environnemental. Elles sont aussi dangereuses pour la santé : dioxine, phtalates, glyphosate, chlore… Tous ces termes un peu barbares sont des substances toxiques que l’on retrouve dans les tampons ou serviettes du commerce. Leurs impacts ? En contact direct avec les muqueuses, ces substances passent facilement dans le sang, ce qui peut créer une charge toxique avec parfois des conséquences graves.

les alternatives aux protections jetables

Les serviettes réutilisables

Première méthode de protection utilisée par les femmes : le tissu qui absorbe le flux et qu’on lave ensuite.  Rien de révolutionnaire dirait votre grand-mère et elle aurait raison. Sauf qu’aujourd’hui, au lieu de prendre une ancienne parure de lit ou un bout de serviette de bain, il existe des modèles de serviettes réutilisables plus pratiques et plus absorbantes que de vieux draps. Utilisable en moyenne pendant 3 ans, il en existe pour tous les types de flux et les moments de la journée, comme des serviettes classiques. Elles sont généralement équipées de pressions pour les fixer dans sa culotte.
Retrouvez par exemple des modèles made in France et dont le coton est certifié GOTS  chez Dans ma culotte et Plim.

Prix moyen : 15€ la serviette

Entretien : Laissez-les tremper dans l’eau tiède puis passez-les en machine à 30°C avec vos vêtements. Pensez à les laver avant la première utilisation.

La cup ou coupe menstruelle

Alternative plus moderne, la cup est - comme son nom l’indique - une coupe que l’on vient placer comme un tampon. Elle permet de récupérer le sang et promet une protection jusqu’à 8h. Elle peut parfois sembler moins facile à adopter que les serviettes réutilisables et culottes de règles mais une fois l’habitude prise, on ne regrette pas d’avoir passé le pas. La cup est une alternative durable aux tampons
La cup peut tout à fait être portée dans l’eau sans risques de fuite. Donc aucun stress pour la plage ou la piscine...

Les cups sont faites en silicone médical pour protéger votre santé et votre corps. Elles sont utilisables entre 5 et 10 ans : vous pourrez rentabiliser votre investissement dès la première année. Vous trouverez généralement 2 tailles : une petite pour les flux légers ou moyens et une plus grande pour les femmes ayant eu des enfants ou avec des flux très abondants. Découvrez par exemple celles de chez Louloucup, Mïu Cup ou encore Lamazuna.
Retrouvez notre comparatif des cups pour vous aider à choisir le modèle qui vous convient.

Prix moyen : 20€ la cup

Entretien : il vous faudra simplement la vider toutes les 8h en moyenne (plus régulièrement en cas de flux abondants). Mieux vaut donc avoir un point d’eau à proximité. Avant chaque cycle, faites-la tremper dans de l’eau bouillante pendant 7 minutes pour la stériliser.

Les culottes de règles

Vous recherchez surtout le confort ? Alors la culotte menstruelle sera certainement la solution. “Mais je ne veux pas avoir l’impression de porter des couches moi !” Pas de problème, les culottes d’aujourd’hui sont discrètes et il existe de plus en plus de modèles. Culotte, shorty, tenga, … Il y en a pour tous les goûts et toutes les morphologies. Elles vous offrent jusqu’à 12h de protection de jour comme de nuit.

Prix moyen : 35€ la culotte menstruelle, sachant qu’il vous en faudra plusieurs. L’investissement peut sembler important mais sera vite rentabilisé puisqu’elles durent jusqu’à 5 ans !

Entretien : Faites un premier lavage avant la première utilisation. Et ensuite, vous pouvez la laver à 30°C avec vos vêtements. Il est conseillé de la laisser tremper dans l’eau tiède avant de la mettre en machine pour enlever un maximum de sang.

Retrouvez notre comparatif des culottes menstruelles pour vous aider à choisir le modèle qui vous convient.


Avec toutes ces alternatives, plus d'excuses pour passer au réutilisable : c’est bon pour votre santé, la planète et votre porte monnaie !
Partagez-nous votre expérience et vos marques préférées sur Instagram et Facebook.

Partager cet article :
Vous aimerez peut-être