logo
algolia-logo

Un sapin de Noël éco-responsable : est-ce vraiment possible ?

Blandine Janin-Reynaud
Blandine Janin-Reynaud
Publié le 29 Novembre 2021
Les gestes verts
Voir les commentaires (1)
empty heart

À un mois de Noël, enfants et commerçants s’unissent pour nous pousser à préparer les préparatifs des fêtes de fin d’année. Les villes installent les décorations, les écoles répètent leur chorale et chacun réfléchit à ses cadeaux. Pour les écolos, cette période marque aussi le retour du dilemme de l’achat du sapin ! En 2019, 5,8 millions de sapins naturels coupés ont été vendus en France {1}> , de quoi émouvoir les amoureux des plantes et des forêts. Naturel, synthétique ou alternatif, comment choisir un sapin éco-responsable ? L’option la plus verte n’est pas forcément celle qu’on croit. Le Kaba vous aide donc à faire votre choix !

Sapin de Noël écolo

©Ralph (Ravi) Kayden -Unsplash

1. Le sapin artificiel : la fausse bonne idée ?

Pour commencer, comparons sapin artificiel et naturel ! Vous vous êtes peut-être déjà demandé si acheter, une bonne fois pour toute, un sapin en plastique ne serait pas finalement plus écolo que de couper un arbre chaque année. Et bien la réponse est….  non ! Quand bien même vous le garderiez des années et des années.
Selon l’Association Française du Sapin de Noël Naturel (AFSNN), le cycle de vie complet d’un arbre naturel correspond en effet à 3,1 kg équivalent CO2. Il serait de 48,3 kg pour un sapin artificiel (le plus souvent importé de Chine et non recyclable) <{2}. L’impact carbone d’un sapin coupé reste donc beaucoup moins important que celui d’un sapin artificiel.

Le + : On ne coupe pas d’arbre.
Le - : Entre la fabrication, l’utilisation de plastiques et l’importation du produit, l’impact carbone du sapin artificiel explose. On vote contre !

2. Le sapin éco-responsable naturel : français et labellisé

Maintenant, parlons provenance. Sachez que les sapins ne sont plus coupés dans les forêts, mais proviennent de cultures. En France, le Morvan, le Jura et la Bourgogne en sont les principaux producteurs. Cela présente des avantages (laisser les forêts en paix), mais aussi des inconvénients (l’impact sur la biodiversité et le développement de maladies). Ainsi, près de 99 % des sapins vendus en France sont cultivés avec des produits phytosanitaires de synthèse.
Le sapin de Nordmann, pourtant inodore, est plébiscité puisqu’il ne perd pas ses aiguilles. Cependant, une grande partie de sa production provient du Danemark. Si vous l’achetez chez un grand distributeur de mobilier suédois, qui en a fait un produit d’appel, ce sera même du 100 % ! Au total 20 % des sapins vendus en France proviennent de l'étranger
Acheter un sapin français évite donc de longues heures de camion et c’est déjà bien. Mais choisir un sapin bio, c’est encore mieux. La filière du sapin bio et français est en plein essor et à encourager. Le label AB (Agriculture Biologique) garantit une culture sans pesticides ni engrais chimiques ou hormones de croissance.  La production reste encore marginale, mais en vous y prenant tôt, vous pouvez en trouver dans certaines jardineries comme Botanic.

Le label Plante bleue, moins exigeant que le label bio, atteste néanmoins du respect par l'entreprise de pratiques respectueuses de l'environnement et de sa responsabilité sociale. 
Et n’oubliez pas, après les fêtes, de ramener votre sapin dans les points de collecte adéquats pour qu’il soit transformé en copeaux. De nombreuses communes organisent également un ramassage d’arbres de Noël au mois de janvier. Vous êtes au moins sûr qu’il ne sera pas jeté n’importe où. Si vous avez un jardin et un broyeur, vous pouvez aussi utiliser directement votre sapin mort en paillage pour vos allées et cultures. 

Le + : On encourage une agriculture française non polluante.
Le - : Au mieux, le roi des forêts terminera en copeaux.

sapin labellisé

©Jeremy Gallman-Unsplash

3. L’adoption d’un sapin de Noël à replanter 

Le temps des fêtes, invitez chez vous Joséphine, 3 ans, ou Léopold, 6 ans. Gros avantage comparatif sur vos enfants… vous pourrez les rendre après Noël !🤪 Puisqu’il s’agit d’épicéas en pot avec leurs racines ! Le service de livraison et de reprise à domicile est proposé par Treezmas en partenariat avec les magasins Botanic.

Les + : L’initiative est enthousiasmante. On pensera toute l’année avec émotion à nos compagnons à aiguilles repartis vivre quelque part dans la nature.
Les - : Les transports sont multipliés et le prix n’est pas forcément à la portée de toutes les bourses (à partir de 60 €).

4. Le sapin éternel en bois

sapin éternel en bois

©Mon Sapin Woody

On a dit non au sapin artificiel en plastique mais existe-t-il d’autres options ? Existe-t-il des faux sapins vraiment écolos ? La réponse est oui ! Il existe aujourd’hui de magnifiques sapins en bois réutilisables à l’infini. Peut-être trouverez-vous un artisan près de chez vous pour le fabriquer. Sinon, tournez-vous vers l’entreprise Mon sapin Woody. Originellement fabriqué à base de chutes de bois par un menuisier lyonnais, Mon sapin Woody est désormais conçu avec des bois issus de filières locales et de forêts gérées durablement. 

Le + : Woody est design, robuste et modulable.   
Le - : son prix, de 79 à 449 € (mais ensuite vous n’achèterez plus jamais de sapin !)

5. Le sapin fait maison

Quelques chutes de palettes, du bois flotté ramassé sur la plage ou du carton, quelques outils, et vous voilà l’heureux propriétaire d’un « sapin » home made et gratuit ! Internet regorge de tutos (par exemple ici).

Le + : la fierté du “c’est moi qui l’ai fait !”
Le - : N’allez pas vous blesser avant Noël !

sapin éco-responsable

©Morgane Lebreton-Unsplash

6. Le sapin conceptuel

Après tout, même les traditions peuvent évoluer et rien n’est inscrit dans le marbre. Si vous voulez conserver le symbole, utilisez votre créativité pour l’évoquer : une silhouette de sapin dessinée au mur par une guirlande électrique, quelques branches comme ici, des stickers, du fil de fer ou tout ce qui vous passe par la tête, et l’esprit de Noël est là !
Internet fourmille d’idées et de DIY en la matière, comme ici.

Le + : Pas d’aiguilles à ramasser.
Le - : Les enfants pourraient réclamer un “vrai” sapin

Et pour préparer les fêtes de fin d’année, n’oubliez pas d’aller faire un tour dans l’espace Noël écolo du Kaba pour retrouver tous nos conseils déco, recettes, préparatifs…. et toutes les listes d’idées cadeaux pour toute la famille.

0 commentaire

Aucun commentaire pour le moment.
Soyez le premier à commenter !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Newsletter
Inscrivez-vous !
Guides d’achats, Conseils, Décryptages, Tutos & Recettes, Codes promos… Soyez sûr.e de ne rien manquer de l’actualité de la consommation éco-responsable grâce à la Newsletter du Kaba
Je m'inscrisEnvoyer
Recevez en cadeau votre livret de tutos & recettes approuvés par Le Kaba !
Vous aimerez aussi
video-maeva-portrait-d'une-ecolo-imparfaite
VIDEO - Maeva : Portrait d’une écolo (im)parfaite
mes-3-recettes-preferees-de-cookies-healthy
Mes 3 recettes préférées de cookies healthy
vacances-d'hiver-peut-on-skier-eco-responsable
Vacances d’hiver : peut-on skier éco-responsable?
le-metier-de-maitre-composteur-est-a-la-portee-de-tout-le-monde
“Le métier de maître-composteur est à la portée de tout le monde.”
Newsletter
Inscrivez-vous !
Guides d’achats, Conseils, Décryptages, Tutos & Recettes, Codes promos… Soyez sûr.e de ne rien manquer de l’actualité de la consommation éco-responsable grâce à la Newsletter du Kaba
Je m'inscrisEnvoyer
Recevez en cadeau votre livret de tutos & recettes approuvés par Le Kaba !