logo
algolia-logo
burger menu

VIDEO - Que trouve-t-on dans un appartement zéro déchet ?

Nina Saccani
Nina Saccani
Publié le
Rencontres
Voir les commentaires
empty heart

Découvrez notre dernière vidéo "home-tour". Ce mois-ci, nous nous sommes rendus chez Adeline, la fondatrice du blog Mes Idées Naturelles.

Aujourd’hui, Adeline, fondatrice du blog Mes idées naturelles, nous ouvre les portes de son bel appartement niché au cœur du 13ème arrondissement de Paris. 
Mobilier chiné, vestiaire composé de pièces seconde-main ou dénichées dans des petites boutiques indépendantes et engagées, cuisine zéro déchet et produits de beauté concoctés à base de marc de café… Adeline nous dévoile toutes ses astuces pour une consommation plus responsable.

Cela fait plusieurs années déjà que la jeune femme a changé ses habitudes de consommation. Toutes les semaines, elle invente, teste, et introduit des nouveaux petits gestes à son quotidien. Parfois c’est un échec, parfois une belle découverte. Adeline a même un petit potager dans le jardin de son immeuble. Un seau de compost, soigneusement disposé près de son évier, est prévu à cet effet. Elle nous confie que l’été dernier, ses petites fraises ont été butinées par les enfants du quartier !

Ici, tout est pensé pour réduire au maximum ses déchets. Aucun sac ou packaging plastique en vue dans la cuisine. Dans le congélateur, des sacs de congélation en tissu conservent une miche de pain, des petits pois, des haricots verts. Quatre bouteilles en verre, ex-bouteilles de jus de fruit, sont rangées dans un casier en fer. Toutes les semaines, Adeline va les remplir à la “source”, une fontaine qui puise son eau dans la nappe souterraine de l’Albien et qui se situe à quelques pas de chez elle.

Dans sa salle de bain, on compte des shampoings, savons, dentifrice solides, un petit pot de poudre minérale, du fard à paupière d’une marque bio, des disques démaquillants lavables, et une coupelle dans laquelle a été déposé du café. Adeline badigeonne le marc de café d’huile de jojoba et la poudre se transforme en gommage. "Ça peut aussi aller dans vos plantes. Et sinon dans les canalisations (…) pour les déboucher”. On n’y aurait jamais pensé !

Adeline nous fait faire un tour de son salon. Le bureau, sa chaise en rotin, le présentoir à cartes postales, tout vient d'Emmaüs, la Ressourcerie, de dons d’hôtels et brasseries anciennes, ou de brocantes. Une étincelle de fierté dans l'œil, elle nous brandit un coussin à l’imprimé plume qu’elle a cousu elle-même.

Dans son vestiaire : un pêle-mêle de blouses à motifs, robes romantiques et sneakers colorées. Adeline sélectionne ses quatre pièces préférées et nous les présente : un jean en coton bio de la marque française 1083, une veste Les Récupérables qui a été confectionnée à partir des chutes d’un ensemble bleu de travail, une chemise Bleu Tango, faite artisanalement en France, et sur elle, une ravissante chemise en soie au motif floral, dénichée dans une boutique solidaire. 
La plupart de ses vêtements viennent de friperies, de dépôts-vente, du vide-dressing Violette Sauvage, ou encore de Vinted. “C’était la honte de s’habiller dans les brocantes lorsque j’étais enfant. Je me faisais moquer à l’école”. Mais tout ça c’est fini ! Les mentalités changent et se détachent de la culture du neuf. Et ça lui (nous) va à ravir !"

0 commentaire

Aucun commentaire pour le moment.
Soyez le premier à commenter !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Newsletter
Inscrivez-vous !
Guides d’achats, Conseils, Décryptages, Tutos & Recettes, Codes promos… Soyez sûr.e de ne rien manquer de l’actualité de la consommation éco-responsable grâce à la Newsletter du Kaba
Je m'inscrisEnvoyer
Recevez en cadeau votre livret de tutos & recettes approuvés par Le Kaba !