logo
algolia-logo
burger menu

Prime à l’achat d’un vélo électrique : le tour d’horizon région par région

une femme aux cheveux longs
Caroline Vivant
Publié le
Les gestes verts
Voir les commentaires
empty heart

De plus en plus de Français se laissent séduire par le vélo électrique. Une excellente solution pour se déplacer sans polluer et sans (trop) se fatiguer. Pour les encourager, l’État et les collectivités locales ont mis en place bonus, primes à l’achat et subventions. Le Kaba vous aide à vous y retrouver parmi ces différents coups de pouce financiers !


 

©slikviditet-pixabay

Délaisser sa voiture au profit du vélo pour aller faire ses courses, déposer les enfants à l’école ou se rendre au bureau, voilà un excellent réflexe ! Non seulement il permet de réduire son empreinte carbone et de protéger la planète, mais c’est aussi une façon de préserver sa santé.
Seulement un vélo, cela coûte cher. Encore plus si on opte pour un vélo à assistance électrique. Pour rendre ces engins plus accessibles, il existe heureusement de nombreuses subventions de la part de l’Etat, des collectivités locales et des entreprises. En fonction de vos revenus, de votre société, de votre lieu de vie, vous n’aurez pas droit aux mêmes aides et il est parfois difficile de s’y retrouver.
Pour vous aider, Le Kaba fait le point sur la prime de l’État et sur les aides proposées par les régions. Cette liste n’est malheureusement pas exhaustive et il est possible que certaines conditions d’accès à la prime à l’achat d’un vélo électrique aient changé. Dans tous les cas, nous vous conseillons de bien vérifier auprès de votre commune, de votre communauté de communes et de votre département quelles sont les aides existantes. Certaines peuvent même se cumuler, cela vaut la peine de s’y pencher !

 

Le bonus vélo de l’État 

 

Quels vélos sont concernés ?

Le vélo acquis doit avoir les caractéristiques suivantes :

  • être neuf,
  • être un vélo à assistance électrique conforme à la réglementation, ou un vélo cargo,
  • ne pas utiliser de batterie au plomb.

 

Qui peut en bénéficier ?

Voici les conditions à remplir pour être éligible à la prime de l’État pour l’achat d’un VAE :

  • être majeur,
  • être domicilié en France,
  • avoir un revenu fiscal de référence par part inférieur ou égal à 13 489 €,
  • ne pas revendre ou céder le vélo dans l’année qui suit son acquisition.

Quel est le montant de l’aide ?

Le bonus vélo complète l'aide allouée par la collectivité territoriale, dans la limite de 200€ (par exemple : si votre commune propose une aide de 300€, vous recevrez 200€ supplémentaires de l’État). Cette prime est cumulable avec les autres primes à l’achat.

Depuis juillet 2021, vous pouvez également bénéficier du bonus vélo pour l'achat d'un vélo cargo, jusqu'à 40 % du coût d'acquisition dans une limite de 1 000 €.

Plus d’information sur le bonus vélo de l’État
 

La prime vélo électrique de la région île de France

 

Quels vélos sont concernés ?

Les Franciliens peuvent bénéficier d’une aide à l’achat pour les vélos suivants : 

Les vélos doivent être neufs et conformes à la réglementation en vigueur.

Certains accessoires (panier/sacoches, casque de vélo et antivol) sont également éligibles à la prime, à condition qu’ils soient achetés en même temps que le vélo et qu’ils figurent sur la même facture que celle du vélo.

 

Qui peut en bénéficier ?

Pour bénéficier de cette prime à l’achat d’un vélo électrique, vous devez :

  • Être une personne physique,
  • Être majeur (ou mineur émancipé) et habiter en Île-de-France,
  • Avoir acheté un vélo neuf conforme à la réglementation en vigueur,
  • S’engager à ne pas revendre le vélo pendant une durée de 3 ans,
  • Ne pas avoir déjà bénéficié de la même aide d’Île-de-France Mobilités.

 

Quel est le montant de l’aide ?

La prime dépend du type de vélo :

  • Vélo classique à assistance électrique : 50 % maximum du prix d’achat TTC du vélo et des accessoires, dans la limite de 500 € ;
  • Vélo cargo sans assistance électrique : 50 % maximum du prix d’achat TTC du vélo et des accessoires, dans la limite de 500 € ;
  • Vélo cargo avec assistance électrique : 50 % maximum du prix d’achat TTC du vélo et des accessoires de sécurité, dans la limite de 600 € ;
  • Vélo pliant, avec ou sans assistance électrique : 50 % maximum du prix d’achat TTC du vélo et des accessoires, dans la limite de 500 € ;
  • Vélo adapté : 50 % maximum du reste à charge TTC du prix d’achat du vélo et d’accessoires éventuels d’aide à la maniabilité, dans la limite de 1 200 € ;

Cette aide est cumulable avec les aides apportées par les autres collectivités locales d’Île-de-France, dans la limite de 500€ pour un VAE, un vélo cargo sans assistance électrique ou un vélo pliant, et 600€ maximum pour un VAE cargo avec assistance électrique.

Attention : il faut d’abord se renseigner auprès de votre commune et/ou de votre intercommunalité pour savoir si une aide existe. Si oui, vous devez d’abord demander cette aide de votre commune et/ou de votre intercommunalité. 
Une fois que vous aurez reçu votre prime à l’achat, vous pourrez alors faire la demande auprès de la région Île-de-France en justifiant de la première prime reçue.
S’il n’existe pas d’aide de votre commune ou intercommunalité, vous pouvez directement faire la demande à la région.

Plus d’information sur le site de la région 

 

©fruehlingwiese-pixabay

La prime vélo électrique de la région Occitanie

 

Quels vélos sont concernés ?

La Région Occitanie a lancé un dispositif d’aide financière pour inciter ses habitants à acquérir un vélo à assistance électrique. Les vélos concernés sont :

  • Les vélos à assistance électrique répondant à la réglementation en vigueur,
  • achetés neufs auprès d’un professionnel exerçant son activité professionnelle en région Occitanie,
  • à condition que le dossier complet ait été déposé dans les 6 mois suivant la date d’acquisition du cycle.

Point important : le bénéficiaire de la prime s’engage à ne pas revendre ce vélo dans les 12 mois suivant son acquisition.
 

Qui peut en bénéficier ?

Pour bénéficier de l’aide, le demandeur doit :

  • être une personne physique majeure. Les personnes morales ne sont pas éligibles au dispositif,
  • doit justifier de sa résidence principale en région Occitanie,
  • doit justifier d’un revenu fiscal de référence par part inférieur ou égal à celui qui correspond à la 1ère tranche d’imposition sur le revenu,
  • ne doit pas avoir déjà bénéficié d’une aide au titre du présent dispositif.

 

Quel est le montant de l’aide ?

La prime pour l’achat d’un vélo électrique de la région Occitanie est de 200 euros.

Plus d’informations sur le site de la région

La prime vélo électrique de la région Bretagne


La région Bretagne ne propose pas de subvention régionale à l’achat d’un vélo électrique.
Néanmoins, vous pouvez vous tourner vers votre communauté de communes ou votre municipalité. Certaines ont mis en place des dispositifs de prime à l’achat d’un VAE, le plus souvent fixés en fonction des revenus de l’acheteur du vélo.

Quelques exemples :

  • Une prime de 25% du prix du vélo, plafonné à 150€, pour l’agglomération de Saint-Brieuc (plus d’infos).
  • Une prime de 120€ pour un VAE et jusqu’à 400 pour un vélo cargo dans l’agglomération de Saint-Malo (plus d’infos).
  • Une prime jusqu’à 500€ dans le territoire de Quimper (plus d’infos).
  • Jusqu’à 500€ également de subvention pour les habitants de l’agglomération de Brest (Plus d’infos).
  • Une subvention de 200 à 300€ pour la collectivité Golfe du Morbihan/Agglomération de Vannes (Plus d’infos).
     

La prime vélo électrique de la région Auvergne-Rhône-Alpes


La région Auvergne-Rhône-Alpes ne propose pas de subvention régionale à l’achat d’un vélo électrique.
Néanmoins, vous pouvez vous tourner vers votre communauté de communes ou votre municipalité. Certaines ont mis en place des dispositifs de prime à l’achat d’un VAE, le plus souvent fixés en fonction des revenus de l’acheteur du vélo.

Quelques exemples :

  • Le territoire de Lyon Métropole propose une prime jusqu’à 500€ selon le type de vélo et la date d’achat (plus d’infos).
  • Une subvention à l’achat d’un vélo électrique jusqu’à 300€ pour les habitants de la Plaine de l’Ain (plus d’infos).
  • Le conseil départemental du Puy-de-Dôme propose une aide financière jusqu’à 20 % du montant de l’achat d’un vélo à assistance électrique (limitée à 500 € pour un VAE neuf et à 250 € pour l’achat d’un VAE d’occasion).
  • Saint-Étienne Métropole a lancé début 2022 une opération d'aide à l'acquisition d'un vélo à assistance électrique. Il est possible de recevoir jusqu'à 200 € d'aide pour l'achat d'un VAE neuf (plus d’infos).

La prime vélo électrique de la région Bourgogne-Franche-Comté


La région Bourgogne-Franche-Comté ne propose pas de subvention régionale à l’achat d’un vélo électrique. Néanmoins, vous pouvez vous tourner vers votre communauté de communes ou votre municipalité. Certaines ont mis en place des dispositifs de prime à l’achat d’un VAE, le plus souvent fixés en fonction des revenus de l’acheteur du vélo.

Quelques exemples :

  • Le département de la Côte d’Or propose une aide forfaitaire de 250€ pour l’acquisition d’un vélo électrique (plus d’infos).
  • Les habitants du territoire Mâconnais/Beaujolais peuvent bénéficier d’une aide de 150€ pour l’achat d’un vélo neuf classique (non-électrique) et jusqu’à 300€ pour vélo à assistance électrique neuf (plus d’infos).
  • La métropole Grand Besançon propose une aide pour l’achat d’un vélo à assistance électrique de 25% du prix d’achat neuf choisi, dans la limite de 200 € pour un VAE et 400 € pour un vélo cargo (plus d’infos).
  • Sur le même système, l’agglo de Nevers rembourse 30% du prix d’achat de votre vélo, dans la limite de 150€ pour un vélo électrique et 75€ pour un vélo standard (plus d’infos).

 

La prime vélo électrique de la région Centre-Val de Loire


La région Centre-Val de Loire ne propose pas de subvention régionale à l’achat d’un vélo électrique.
Néanmoins, vous pouvez vous tourner vers votre communauté de communes ou votre municipalité. Certaines ont mis en place des dispositifs de prime à l’achat d’un VAE, le plus souvent fixés en fonction des revenus de l’acheteur du vélo.

Quelques exemples :

  • La ville d’Orléans propose une prime allant jusqu’à 300€ pour l’achat d’un vélo électrique, classique ou vélo cargo (plus d’infos).
     

La prime vélo électrique de la région Grand Est


La région Grand Est ne propose pas de subvention régionale à l’achat d’un vélo électrique. Néanmoins, vous pouvez vous tourner vers votre communauté de communes ou votre municipalité. Certaines ont mis en place des dispositifs de prime à l’achat d’un VAE, le plus souvent fixés en fonction des revenus de l’acheteur du vélo.

Quelques exemples :

  • L’Eurométropole de Strasbourg propose une prime à l’achat d’un vélo à assistance électrique (VAE), d’un vélo cargo à assistance électrique, mais peut aussi participer à la motorisation de votre vélo classique, à hauteur de 150 à 500€ (plus d’infos).
  • Les habitants de la ville de Metz peuvent bénéficier d’une participation à hauteur de 30% du montant de leur vélo à assistance électrique, vélo pliant ou vélo cargo, à hauteur de 300€ maximum (plus d’infos).
  • Les habitants de Meurthe et Moselle peuvent être aidés à hauteur de 200€ pour l’achat d’un VAE neuf (plus d’infos)
  • Même chose pour les habitants du département du Haut-Rhin (plus d’infos).

 

La prime vélo électrique de la région Corse


L’Agence d'Aménagement durable, d’Urbanisme et d’Energie de la Corse est en charge des subventions à l’achat de vélos.

Quels vélos sont concernés ?

  • Les vélos à assistance électrique achetés auprès d’un magasin partenaire (pas de subventions pour les achats en ligne).
  • Achat neuf ou reconditionné, mais la prime est valable uniquement pour un premier achat
  • Pas de subvention pour les VTT à assistance électrique. 

 

Qui peut en bénéficier ?

  • Voici les conditions d’accès à ces subventions :
  • Être un particulier.
  • Avoir sa résidence en Corse.
  • S'engager à ne pas vendre ou céder le VAE avant 3 ans.

 

Quel est le montant de l’aide ?

L’aide peut s’élever à 25% du prix du VAE neuf, dans la limite de 500€.

Plus d’informations sur le site de la région

 

La prime vélo électrique de la région Hauts-de-France


La région Hauts-de-France ne propose pas de subvention régionale à l’achat d’un vélo électrique. Néanmoins, vous pouvez vous tourner vers votre communauté de communes ou votre municipalité. Certaines ont mis en place des dispositifs de prime à l’achat d’un VAE, le plus souvent fixés en fonction des revenus de l’acheteur du vélo.

Quelques exemples :

  • Le Conseil départemental de l’Oise propose une subvention à hauteur de 300€ par foyer fiscal pour l’acquisition d’un vélo électrique neuf acheté auprès d’un commerçant de l’Oise (plus d’infos).
  • Pour la communauté urbaine d’Arras, l’aide porte sur un montant de 30% du prix d’achat du vélo avec un plafond fixé à 300 € (plus d’infos).
  • Dans la métropole de Valenciennes, l’aide peut aller jusqu’à 150€ pour un vélo classique neuf, 400€ pour un vélo à assistance électrique et 150€ pour une trottinette électrique. Bonne nouvelle, les subventions sont possibles pour les achats d’occasion également ! (plus d’infos).

La prime vélo électrique de la région Normandie


La région Normandie ne propose pas de subvention régionale à l’achat d’un vélo électrique.
Néanmoins, vous pouvez vous tourner vers votre communauté de communes ou votre municipalité. Certaines ont mis en place des dispositifs de prime à l’achat d’un VAE, le plus souvent fixés en fonction des revenus de l’acheteur du vélo.

Quelques exemples :

  • La Ville de Caen propose une aide allant jusqu’à 300€ pour un VAE simple et 400€ pour un vélo cargo électrique (plus d’infos).
  • La Communauté d’agglomération du Cotentin a mis en place une aide s’élevant à 15% du prix d’achat d’un vélo à assistance électrique, dans la limite de 150€ (plus d’infos).
  • Pour les habitants de la communauté de communes d’Evreux, une aide allant jusqu’à 400€ est mobilisable (plus d’infos).

 

La prime vélo électrique de la région Nouvelle-Aquitaine


La région Nouvelle-Aquitaine ne propose pas de subvention régionale à l’achat d’un vélo électrique. 
Néanmoins, vous pouvez vous tourner vers votre communauté de communes ou votre municipalité. Certaines ont mis en place des dispositifs de prime à l’achat d’un VAE, le plus souvent fixés en fonction des revenus de l’acheteur du vélo.

Quelques exemples :

  • Les habitants de Bordeaux Métropole peuvent bénéficier d’une prime à l’achat d’un vélo à assistance électrique, vélo pliant, vélo-cargo et dispositifs d’électrification de vélos standards, d’un montant forfaitaire de 100€, sous conditions de revenus (plus d’infos).
  • Pour 2002, la communauté urbaine Grand Poitiers va renouveler son aide financière “chèque VAE”, qui était jusqu’ici de 25% de remboursement du vélo, plafonné à 250€ (plus d’infos).
  • La Communauté d’Agglomération de La Rochelle a mis en place une aide à l’achat d’un VAE (vélo à assistance électrique) neuf ou reconditionné, sous conditions de ressources pouvant atteindre 500€ (plus d’infos).

 

La prime vélo électrique de la région Pays de la Loire


Pour participer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre, la Région des Pays de la Loire souhaite encourager l’intermodalité et favoriser les trajets vélo+train. Pour cela, elle a décidé de subventionner l’achat de vélos pliants (moins encombrants que les vélos classiques) et l’achat de vélos à assistance électrique.
 

Quels vélos sont concernés ?

 

Qui peut en bénéficier ?

La subvention est accordé aux utilisateurs des transports en commun de la région : 

  • Les abonnés Tutti illimité et Tutti illimité combiné (“- 26 ans” ou “26 ans ou plus”),
  • les abonnés Métrocéane mensuels,
  • les abonnés annuels (hors scolaires) de Loire-Atlantique, Maine et Loire et Sarthe,
  • les abonnés mensuels des réseaux de Mayenne et Vendée (hors scolaires).


Quel est le montant de l’aide ?

La prime vélo de la Région des Pays de la Loire peut couvrir 50% du prix d’achat  mais elle est plafonnée à 200€, pour les vélos pliants comme pour les VAE. 

Attention, ces aides ne sont pas cumulables entre elles. Un vélo pliant à assistance électrique ne peut bénéficier que d’un seul type d’aide. 

Plus d’informations sur le site de la région

 

La prime vélo électrique de la région Sud (Provence-Alpes-Côte d'Azur)


La région Nouvelle-Aquitaine ne propose pas de subvention régionale à l’achat d’un vélo électrique.
Néanmoins, vous pouvez vous tourner vers votre communauté de communes ou votre municipalité. Certaines ont mis en place des dispositifs de prime à l’achat d’un VAE, le plus souvent fixés en fonction des revenus de l’acheteur du vélo.

Quelques exemples :

  • La Métropole de Nice a augmenté son aide à l’achat de véhicules électriques. La prime est désormais de 400€ (au lieu de 200€) pour tout achat d’un vélo à assistance électrique, ou d’un scooter électrique. Attention, les kits d’électrification et les trottinettes électriques ne sont pas concernés (plus d’infos).
  • La métropole Toulon Provence Méditerranée peut vous rembourser jusqu’à 25% du prix d’achat de votre vélo électrique. La prime est toutefois plafonnée à 250€ (plus d’infos).
  • Le département des Bouches-du-Rhône a quant à lui monté le plafond à 400€ pour sa prime vélo électrique, sans aucune condition de ressources (plus d’infos).

 

La prime vélo électrique dans les régions ultramarines

À notre connaissance, il n’existe pas de dispositifs de prime à l’achat de vélos électriques dans les régions ultramarines. Néanmoins, vous pouvez toujours interroger votre collectivité locale.
 

Pour aller plus loin, retrouvez :

 

0 commentaire

Aucun commentaire pour le moment.
Soyez le premier à commenter !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Newsletter
Inscrivez-vous !
Guides d’achats, Conseils, Décryptages, Tutos & Recettes, Codes promos… Soyez sûr.e de ne rien manquer de l’actualité de la consommation éco-responsable grâce à la Newsletter du Kaba
Je m'inscrisEnvoyer
Recevez en cadeau votre livret de tutos & recettes approuvés par Le Kaba !