logo

Halloween éco-responsable : Vous allez être vert de peur…

Tiffany Konaté
Tiffany Konaté
Publié le 25 Octobre 2021
Les tutos et recettes

Chaque année à travers le monde, ce sont près de 6 millions d’euros dépensés en produits dérivés d’Halloween. Entre les costumes, les décorations et les emballages à usage unique, la fête aux sorcières se transforme bien souvent en cauchemar de déchets. Heureusement, il est possible de célébrer cette fête sans céder aux sirènes de la surconsommation. Le Kaba vous donne ses conseils pour un Halloween terrifiant… et éco-responsable.

halloween maisons Photo by[ ](https://unsplash.com/@miracleday?utm_source=unsplash&utm_medium=referral&utm_content=creditCopyText)Elena Mozhvilo on[ ](https://unsplash.com/s/photos/halloween?utm_source=unsplash&utm_medium=referral&utm_content=creditCopyText)Unsplash


Une décoration locale XXL pour une atmosphère 100% terrifiante

Nul besoin de surconsommer pour créer un cadre plus vrai que nature ! Entre les feuilles mortes et les vieux branchages difformes tombés des arbres, vous trouverez toutes vos fournitures… dans la nature ! L’occasion de rentabiliser votre balade en famille du dimanche au bois ou la forêt voisine, en fonction de là où vous habitez. Et pour ceux qui habitent en zone rurale ou ont une maison à la campagne, c’est encore mieux. Combien d’épouvantails allez vous bien pouvoir fabriquer - à coût zéro - avec tous ces kilos de paille ? 

Compostables, comestibles et plus crédibles que n’importe quel objet conçu pour les mimer, les courges et citrouilles des marchés locaux ou AMAP, disposées un peu partout, vous mettront immédiatement dans l’ambiance d’Halloween. Choisissez-les de différentes tailles et couleurs ; certaines seront laissées telles quelles, pendant que d’autres seront creusées pour obtenir les visages et formes les plus machiavéliques. Une mini-bougie glissée à l’intérieur et le tour est joué pour les lanternes. Ces incontournables de la décoration d’Halloween, disséminés le long du sentier menant à l’entrée, sous le porche, ou pour illuminer un couloir… Frissons garantis dès le départ!

citrouilles halloween Photo by[ ](https://unsplash.com/@teutschmann?utm_source=unsplash&utm_medium=referral&utm_content=creditCopyText)Beth Teutschmann on[ ](https://unsplash.com/s/photos/halloween?utm_source=unsplash&utm_medium=referral&utm_content=creditCopyText)Unsplash


Pour ajouter quelques touches supplémentaires de décoration, pensez aux pommes. On l’épluche, on lui creuse un visage, on enlève le trognon et on éclaire. Après quelques minutes, avec le séchage, la pomme sèche et se réduit. Pour perfectionner le visage rabougri, un peu de fil noir et une aiguille pour lui coudre le sourire. On a peur rien qu’à l’écrire… 
Bref, vous l’aurez compris, l’idée est d’acheter le moins possible de déco en plastique, venue de l’autre bout du monde. Et pour les éléments que vous devez vraiment acheter, pensez éco-responsable ! Par exemple, on préférera des bougies naturelles (à la cire d’abeille ou à l’huile végétale) aux bougies classiques à base de paraffine.

Les déguisements upcyclés : plus c’est vieillot, mieux c’est !

Robe de sorcière, masque de monstre et autres baguettes magiques… Tout l’attirail, vendu sur les sites de e-commerce, est la plupart du temps fabriqué en Chine. Lorsque l’on y réfléchit bien, est-il vraiment nécessaire de dépenser plusieurs dizaines d’euros pour des déguisements que vos enfants porteront le temps d’une soirée ? 

Plus que jamais, la récup’ et l’up-cycling sont vos alliés ! Surtout, pas besoin d’avoir étudié la haute-couture pour s’en sortir. Pour les plus novices, munissez-vous uniquement d’une vieille nappe et d’une paire de ciseaux afin de perforer deux trous pour les yeux pour un effet fantôme garanti. Qui ne l’a jamais fait? Des chutes de couverture ou de napperons feront le bonheur des couturier.e.s particulièrement inspirés par Halloween, pour réaliser des empiècements, capes, ou parures dignes des plus grands films d’horreur. Laissez parler votre créativité, et offrez-vous un déguisement gratuit et original ! Enfin pour les phobiques des aiguilles, pas de panique. Foncez vers la recyclerie la plus proche (comme Emmaüs par exemple) pour y dénicher les accessoires les plus loufoques possibles. Il existe également des plateformes de vente, comme Le Bon Coin ou les petites annonces Facebook, pour donner une seconde vie à un déguisement utilisé et mal-aimé par son propriétaire…

déguisements fantôme Karolina Grabowska,  Pexels


La cerise sur le gâteau reste le maquillage : sans lui, même le déguisement le plus abouti ne saurait donner son plus bel effet. Les peintures pour le visage bio sont de rigueur :  les kits de maquillage d’Halloween pour les enfants peuvent certes avoir été testés non-nocifs pour la peau sur le court-terme, sans pour autant être éco-friendly. Le must pour ne prendre aucun risque : les colorants naturels, comme la betterave, le cacao, le curcuma, la carotte, ou encore le charbon actif. Du teint blafard au faux sang, vous pouvez tout réaliser maison, sans bouger de votre cuisine !

La tournée des bonbons : un mix & match pour plus de pédagogie

C’est un peu l’étape ennemie de l’Halloween écolo’, et pour cause : c’est lors de la collecte que sont générés le plus de déchets. Si vous visez le zéro gaspillage, autant l’éviter de but en blanc. D’ailleurs, et ce même si vous privilégiez une alimentation saine et éco-responsable à la maison, vous ne pourrez pas grand-chose concernant les placards des voisins. Bonbons artisanaux au miel, chocolats issus du commerce équitable… Ces produits peuvent être plus chers sans forcément avoir un packaging Halloween friendly. Et que ce soit pour les goûters chez les amis ou aller sonner à la porte d’à côté, les enfants sont souvent friands des bonbons de la grande distribution, produits spécialement pour l’occasion, en quantités industrielles, gélatineux, et remplis de colorants … 
Si vous souhaitez tout-de-même en acheter en petite quantité, pensez au vrac, afin d’éviter le trop-plein d’emballages, et faites un mélange avec des bonbons emballés dans des matières recyclables. Tout aussi hygiéniques que les paquets de bonbons industriels, les sachets de fruits secs peuvent être une bonne alternative à distribuer aux enfants qui viennent sonner à la porte. L’art du compromis, pour une initiation au manger sain sans sentiment de privation pour les plus petits : un bon début pour une transition verte, tout en douceur. Et si vous avez choisi de ne pas faire la collecte, pourquoi ne pas essayer cette recette de sablés faits maison, pour picorer vert, tout en restant dans le thème ? En prime, un bel atelier création pour les petits … et les grands!

Cuisson20 min
Préparation40 min
Ingrédients (pour 6 personnes)
  • 500 g de farine
  • 150 g de beurre à température ambiante
  • 2 œufs
  • 3 cuillerées à soupe de lait
  • 250 g de sucre roux
  • 1 cuillerée à café de cannelle
  • 1 cuillerée à café de quatre épices
  • 1 cuillerée à café de gingembre

Glaçage : 
  • 200 g de sucre glace
  • 1 blanc d’œuf
  • Quelques gouttes de jus de citron
  • Colorants naturels

patisseries maison

Daisy Anderson, de Pexels

Préparation de la pâte à biscuit

1.

Mettez la farine dans un saladier et creusez un puits.

2.

Ajoutez les œufs, le sucre, le lait, le beurre et les épices.

3.

Mélangez bien tous les ingrédients pour former une boule de pâte.

4.

Emballez-la dans du film alimentaire et laissez-la reposer pendant quelques heures au frigo.

5.

Préchauffez le four à 180°C.

6.

Étalez la pâte puis découpez des formes à l’emporte-pièce ou au couteau fin (voir photo ci-dessous) si vous n'avez pas les formes adéquates.

7.

Déposez-les sur une feuille de papier sulfurisé ou de silicone puis enfournez pendant 20 minutes.

8.

Laissez les sablés refroidir sur une grille.

Préparation du glaçage

1.

Mélangez le blanc d’œuf au sucre glace tamisé puis ajoutez quelques gouttes de jus de citron jusqu’à obtenir une consistance facile à étaler (il vaut mieux procéder petit à petit. Si c’est trop liquide, ajoutez un peu de sucre glace).

2.

Partagez le glaçage en autant de coloris que vous souhaitez utiliser et ajoutez du colorant dans chaque bol.

3.

Utilisez une douille fine et suivez le contour de chaque sablé puis remplissez la surface de glaçage.

4.

Laissez sécher puis dessinez les motifs avec les colorants naturels.

Le banquet d’Halloween

Une fois la chasse aux bonbons terminée et la porte de la maison refermée, pourquoi ne pas cuisiner un véritable banquet d’Halloween? Grâce aux fruits et légumes de saison, des possibilités infinies s’offrent à vous. A commencer par la citrouille, bien évidemment ! C’est toujours mieux si le clou de la déco est bio, mais le plus important reste ce que vous en faites après…En fait, tout se mange !  Pendant que vous découpez les yeux et le sourire diabolique de votre citrouille, n’oubliez pas de conserver la chair de la cucurbitacée. Sous forme de soupe, de tarte, ou encore de gâteau, vous en aurez suffisamment pour prolonger Halloween de quelques jours. Vous pouvez transformer les épluchures en chips, et les graines peuvent quant à elles être grillées. Vous ne le saviez peut-être pas, mais figurez-vous qu’elles sont un véritable atout santé ! Riches en fer, magnésium, oméga-6 et en zinc, les graines de potiron boostent vos défenses immunitaires pour l’hiver. Après avoir rincé les graines soigneusement et avoir retiré tous les filaments, faites les rôtir à la poêle. Cannelle, sucre roux, miel pour la version sucrée ou Paprika, beurre salé ou épices pour les amateurs de salé. Simple comme bonjour! Enfin, passée la fête, n’oubliez pas de composter la tige de votre citrouille d’Halloween.
La chair de votre citrouille peut-être déclinée sous d’innombrables recettes : de la soupe de butternut aux muffins citrouille-chocolat. La courge n’est pas en reste non plus, assortie au chorizo et au gorgonzola (recette juste en bas !) Et surtout, ne perdez pas le nord une fois rassasiés. Découpée en gros cubes, la chair de vos cucurbitacées peut rester stockée de nombreux mois au congélateur. De quoi se régaler tout l’hiver ! 
Enfin, du côté des décorations de table, limitez autant que faire se peut les emballages à usage unique : verres, pailles, assiettes, bouteilles, etc… On vous le promet, Halloween sera tout aussi terrifiant !

Voir les commentaires
Partager cet article :
0 commentaire

Aucun commentaire pour le moment.
Soyez le premier à commenter !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Newsletter
Inscrivez-vous !
Guides d’achats, Conseils, Décryptages, Tutos & Recettes, Codes promos… Soyez sûr.e de ne rien manquer de l’actualité de la consommation éco-responsable grâce à la Newsletter du Kaba
Je m'inscrisEnvoyer
Recevez en cadeau votre livret de tutos & recettes approuvés par Le Kaba !
Vous aimerez aussi
5-recettes-de-plats-maison-pour-chiens-et-chats
5 recettes de plats maison pour chiens et chats
tuto-fabriquer-sa-propre-bougie-parfumee
Tuto : Fabriquer sa propre bougie parfumée
la-marque-en-moins-nettoyer-mieux-avec-moins
La marque en moins, nettoyer mieux avec “moins”
lait-vegetal-maison-l'alternative-a-adopter-d'urgence
Lait végétal maison : l’alternative à adopter d'urgence !
Newsletter
Inscrivez-vous !
Guides d’achats, Conseils, Décryptages, Tutos & Recettes, Codes promos… Soyez sûr.e de ne rien manquer de l’actualité de la consommation éco-responsable grâce à la Newsletter du Kaba
Je m'inscrisEnvoyer
Recevez en cadeau votre livret de tutos & recettes approuvés par Le Kaba !