logo
algolia-logo
burger menu

Le Campanier : des paniers de fruits et légumes 100 % engagés

Blandine Janin-Reynaudloading
Blandine Janin-Reynaud
Publié le
Les gestes verts
Article sponsorisé
Voir les commentaires
empty heart

Quand on est écolo mais pas jardinier, manger de façon saine et éthique est un défi quotidien. Le Campanier relève le challenge et livre aux particuliers d’Ile-de-France des fruits et légumes bio sans concession. 
 

loading

©Laura Jalbert

Les bienfaits de l’agriculture bio ne sont plus à démontrer. Si l’offre augmente, l’agriculture intensive reste toujours prédominante, non sans conséquences. En mars dernier, l’UFC-Que Choisir a publié une analyse critique des 14 000 contrôles sanitaires officiels effectués sur des aliments vendus en France. Cette étude révèle la présence d’un ou plusieurs pesticides dangereux pour la santé - ou suspectés de l’être - dans plus de la moitié des fruits et légumes issus de l’agriculture intensive (51 %). Pour les cerises, le chiffre monte même à 92 % et 80 % pour les pommes ! À ce phénomène inquiétant, s’ajoutent l’effondrement de la biodiversité, le réchauffement climatique et la grande précarité d’une majorité d’agriculteurs. Pourtant, s’alimenter de façon vraiment responsable n’est pas toujours facile. Fort de ce constat, qui n’est malheureusement pas récent, Le Campanier propose depuis 25 ans aux citadins d’Ile-de-France de se fournir autrement. Présentation d’une entreprise dont l’ADN est l’engagement environnemental et social.
 

Le Campanier, pionnier des paniers de fruits et légumes bio


Lorsque Le Campanier voit le jour en 1997, les problématiques liées aux pesticides commencent à être bien connues du grand public. Un certain nombre d’agriculteurs français et européens se tournent alors vers la production bio, mais peinent à trouver des débouchés dans la distribution classique. À l’époque, le concept de points relais n’existe pas. Markus et Elodie, écologistes convaincus et visionnaires, sont alors les premiers grossistes de fruits et légumes bio à Rungis. Leur bonne idée ? S’appuyer sur un réseau de magasins, spécialisés dans le bien-être et partageant leurs convictions, pour acheminer des fruits et légumes bio vers les citadins.

Des partenariats humains durables

Aujourd’hui, Estelle Henriot et son mari Stanislas ont repris l’aventure (qui reste décidément une affaire de couple) et s’inscrivent dans les mêmes valeurs fondatrices que leurs prédécesseurs : respect de la terre, mais aussi engagement mutuel entre le consommateur et le producteur pour encourager la croissance de « la bio ». 

Contrairement à la grande distribution, Le Campanier n’a jamais considéré l’agriculture comme la variable d’ajustement en matière tarifaire. « Depuis le début, nous explique Estelle, nous achetons à prix fixes à nos producteurs et nous absorbons leurs surplus de production. Nous prenons aussi leurs produits mal calibrés (trop petits), qui ne trouvent pas de débouchés dans les commerces traditionnels. Nous avons beaucoup de partenaires avec qui nous travaillons depuis le début et que nous avons accompagnés. » Ici, les agriculteurs ne sont pas non plus des anonymes. Sur le site internet du Campanier, découvrez le visage de ceux qui vous nourrissent, mais aussi leur exploitation, leur histoire et leur démarche. Les producteurs partenaires sont pour la plupart de France métropolitaine, mais aussi des départements et territoires d’outre-mer ( ah les litchis de La Réunion !) ou de pays voisins comme l’Espagne, ce qui permet de s’offrir un bon avocat de temps en temps !

La gérante du Campanier revendique aussi cet engagement social dans la composition de l’équipe interne. « Nous ne faisons pas appel à des intérimaires ou à des CDD et nous n’avons recours qu’à des CDI, y compris pour les livraisons. » Une partie des 11 membres  de l’entreprise participent ainsi à l’aventure depuis de nombreuses années. 

loading

©Le Campanier

100 % bio et bien plus 

Tous les produits vendus par Le Campanier sont bio mais pas seulement. La certification bio n’est pas le seul critère pour choisir nos producteurs. Le Campanier connaît leurs engagements et leurs exploitations. « Qu’ils proviennent de France ou d’ailleurs, souligne Estelle, les fruits et légumes proposés par le Campanier respectent tous la saisonnalité et sont cultivés en pleine terre ou en serre non chauffée. » Cela fait une énorme différence en termes d’empreinte carbone, mais aussi d’un point de vue nutritionnel et gustatif.  

Autre trait singulier comparé aux fournisseurs habituels de produits bio, Le Campanier fait la part belle à la biodynamie. Marcus et Elodie, ses fondateurs, étaient très impliqués dans le mouvement biodynamique en France qui en était à ses débuts dans le maraîchage puisque au départ il touchait surtout le monde viticole (voir notre encadré). Le Campanier privilégie donc dès qu’il le peut ce mode de culture, distingué par l’exigeant label Demeter, qui va encore plus loin que l’agriculture biologique. 
 

Une qualité irréprochable 

Le Campanier mutualise les livraisons de paniers avec celles de sa maison mère, le grossiste Dynamis. Ce dernier possède 3 000 mètres carrés d’entrepôt au cœur de Rungis et livre de son côté aux professionnels. Les fruits et légumes y arrivent chaque matin et repartent le jour même pour vous garantir une fraîcheur optimale. La tournée est adaptée chaque jour, ce qui permet de remplir les véhicules et d’optimiser leur empreinte carbone…et la vôtre par la même occasion !

loading

©Laura Jalbert

Du bio en paniers, en box ou au détail 


Une offre variée et souple

Le Campanier propose à la livraison en Ile-de-France six différentes formules de paniers de produits bio et de saison, parmi lesquels vous trouverez forcément votre bonheur : 100 % fruits ou légumes, mixte, 100 % français ou non, pour 2 personnes ou plus. Chaque mercredi soir, Le Campanier dévoile leur composition. Vous pouvez les commander chaque semaine en fonction de vos envies, livrables chez vous ou en points relais. 
Par ailleurs, il existe 4 types d’abonnements hebdomadaires (grands légumes, légumes, fruits et mixte) pouvant être suspendus à tout moment. 

Côté prix, les tarifs sont très compétitifs comparés à ceux des magasins bio proposant des produits équivalents. Comptez 14,90 € pour un assortiment de légumes (3,5 à 4 kg) et 23, 90 € pour le grand panier bio de fruits et légumes 100 % français (5,6 kg)   
Il est aussi possible de commander tout simplement au détail et d’agrémenter le tout d’un large choix de produits d’épicerie : œufs fermiers, pain au levain, vinaigre de Modène, bière artisanale, vin biodynamique, etc…. De quoi remplir avec gourmandise son garde-manger ! En effet, l’écologie et l’engagement ne doivent pas nous faire oublier le plaisir de cuisiner et de savourer. Si vous manquez d’inspiration, le site du Campanier accompagne  chaque produit de ses recettes de saison testées tous les lundis et approuvées par toute l’équipe !

Dernière nouveauté pour nous faciliter la vie, Le Campanier lance sa box hebdomadaire, cette fois livrée partout en France (sauf en Corse), avec tous les fruits & légumes et produits d’épicerie nécessaires pour préparer 5 recettes pour 2-3 personnes. Le tout est certifié bio ou biodynamique et toujours de saison. Pour 37,90 € vous saurez dorénavant répondre sans migraine à la sempiternelle question : « Qu’est-ce qu’on mange ce soir ?”. 
Vous l’aurez compris, avec Le Campanier même les plus exigeants peuvent commander les yeux fermés. Pour découvrir dès à présent les paniers de la semaine prochaine, c’est par ici !

Retrouvez également notre comparatif des paniers de fruits et légumes hebdomadaires, celui des épiceries bio en ligne et tous nos conseils pour manger éco-responsable sur le site du Kaba. 

loading

©Laura Jalbert

Qu’est-ce que la biodynamie ?

La biodynamie s’est fait connaître en France grâce à la viticulture avant de s’élargir au maraîchage. Ses principes ont été posés en 1924 dans le Cours aux agriculteurs, recueil de conférences données par Rudolf Steiner. Si la biodynamie s’appuie sur des pratiques agronomiques communes à la culture biologique, elle propose des méthodes spécifiques qui reposent sur le lien entre le monde animal et végétal et l’unité des écosystèmes pour soigner la terre. Ses objectifs sont de :

  • Vivifier le sol et améliorer sa fertilité
  • Régénérer et entretenir les paysages
  • Fournir aux hommes une alimentation saine
  • Comprendre le rôle de l’homme dans l’organisation du vivant
  • Repenser les relations entre le producteur, le marchand et le consommateur

La biodynamie tient compte des influences du soleil, de lune et des planètes pour travailler en harmonie avec la nature. L’agriculteur peut recourir à des préparations à base de plantes et de bouse de vache, par exemple, pour nourrir le sol et les plantes.  
L’association Demeter certifie les produits issus de l’agriculture biodynamique dans plus de 60 pays. Les cahiers des charges Demeter sont plus stricts que le règlement bio européen. Par exemple, elle autorise moins d’intrants et interdit la mixité des fermes.  

0 commentaire

Aucun commentaire pour le moment.
Soyez le premier à commenter !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Newsletter
Inscrivez-vous !
Guides d’achats, Conseils, Décryptages, Tutos & Recettes, Codes promos… Soyez sûr.e de ne rien manquer de l’actualité de la consommation éco-responsable grâce à la Newsletter du Kaba
Je m'inscrisEnvoyer
Recevez en cadeau votre livret de tutos & recettes approuvés par Le Kaba !