Le Kaba cherche, compare et sélectionne pour vous les meilleures alternatives éco-responsables à tous les gestes du quotidien.

Comment bien utiliser et entretenir son sèche-linge ?

Oriane Amstoutz
Publié le 16 Juillet 2021
Les gestes verts
Partager :
entretient du sèche linge

crédits : pexels-amina-filkins

Comme n’importe quel gros électroménager, le sèche-linge consomme de l’énergie pour son fonctionnement, en plus des ressources nécessaires à sa fabrication. Vous pouvez néanmoins limiter l’impact de cet appareil en vous tournant vers des modèles plus écologiques, plus économiques (en énergie) et durables ! Nous vous donnons ci-dessous quelques astuces pour bien le choisir.
Quant à la suite, l’objectif est de le garder le plus longtemps possible. Et là, pas de secret... Un sèche-linge qui dure est un sèche-linge dont on prend soin. Le Kaba vous dit comment !

Bien choisir son sèche linge écolo

Les gros équipements électroménagers sont notés depuis quelques années en fonction de leur consommation d’énergie, de A+++ à G. L’énergie nécessaire à leur fonctionnement varie de façon importante d’un modèle à un autre, cette notation est donc un indice important. Même si souvent un sèche-linge catégorie A++ vous coûtera plus cher, il sera rentabilisé dans le temps avec une facture d’énergie plus light : Entre une classe A+ et B, les économies réalisées en un an peuvent aller jusqu’à 75€ ! Faites le calcul si vous gardez votre sèche-linge pendant 15 ans....

Depuis janvier 2001, les appareils électriques sont aussi dotés d’un indice de réparabilité, qui prend en compte la documentation, la disponibilité des pièces de rechange, la démontabilité et même le prix moyen des réparations. Avec ça, choisir un sèche-linge qui dure (presque) toute la vie devient facile !
Faites aussi bien attention à la taille de votre sèche-linge, qui doit être adaptée aux besoins de votre foyer. Autre point à vérifier : certains modèles ont besoin d’un raccord pour évacuer l’eau alors que d’autres, comme les sèche-linge à condensation s’en passent. Dernier point : les sèche-linge pompes à chaleur présentent très peu de risque de surchauffe, vous pouvez donc l'installer dans une pièce plus petite. 

sèche linge

crédits : Pexel - Ekatarina Belinskaya

Les différentes technologies de sèche-linge 


Sèche-linge à évacuation : 
Ce sont les sèche-linge classiques, qui font sécher votre linge via une résistance qui va chauffer. De l’air chaud et humide va donc être évacué, c’est pourquoi il faut un tuyau d’évacuation, la chaleur est perdue. 

Sèche-linge à condensation : 
Il fonctionne aussi avec une résistance chauffante mais en circuit fermé. Il n’y a donc pas besoin d’évacuation. Dans ce type de sèche-linge, l’air extérieur est aspiré et chauffé par une résistance, cet air chaud va permettre de sécher vos vêtement en transformant l’eau en vapeur. Celle-ci sera redirigée vers le condenseur où elle sera transformée en liquide. L’eau sous forme liquide arrive ensuite dans un bac, qui devra être vidé régulièrement. Certains sèche-linge sont équipés de tuyaux d’évacuation. 
Attention cependant à l’étiquetage énergétique de votre machine, entre une étiquette A+ ou A++ et une étiquette B, la consommation d’énergie peut doubler...et avec elle la facture !
Ces sèche-linge, bien qu’un peu plus chers que les sèche-linge classiques sont plus économe en énergie, ils peuvent être installés n’importe où car ils ne nécessitent pas de système d’évacuation. Attention par contre à régulièrement l’entretenir !

Sèche-linge pompe à chaleur : 
Ces sèche-linge fonctionnent en circuit fermé, ils captent l’air de la pièce et n'utilisent donc pas de résistance, mais un compresseur de pompe à chaleur. Les résistances des sèche-linge classiques sont très énergivores. Dans un sèche-linge PAC, la consommation d'énergie est divisée par deux ! Leur fonctionnement est optimal dans une pièce de 19 à 24°C, ils ne nécessitent pas non plus forcément de systèmes d'évacuation. De plus, cette méthode permet de sécher tout aussi efficacement le linge à une température moins élevée, ce qui évite de l’abimer. Là où les sèche-linges classiques chauffent à 80°C, les versions Pompe à Chaleur sèchent à 60°C. Ceci vous permettra d’y mettre vos vêtements plus fragiles en laine ou cachemire
Ceux-ci sont certes un peu plus cher à l’achat (dès 425€), mais les économies d’énergie réalisées permettent de rentabiliser cet achat au bout de 8 ans. Certains modèles demandent un peu moins d'entretien lorsqu’ils disposent d’un condensateur autonettoyant.

7 conseils pour bien entretenir son sèche-linge

1.Nettoyer le bac récupérateur d’eau
Lorsque le bac est plein, pensez à le nettoyer. Gardez l’habitude de le faire régulièrement pour conserver une machine en bon état. 

Astuce économie d’eau 

L’eau du bac de récupération ou condenseur est déminéralisée vous pouvez donc la récupérer pour votre fer à repasser par exemple !

2.Nettoyer le tambour
À chaque lavage ou séchage, nos vêtements perdent des fibres. Celles-ci peuvent aller dans tous les recoins du sèche-linge, c’est pourquoi il est important de bien vider les filtres et nettoyer chaque partie. Le plus facile d’accès et celui directement en contact avec les vêtements c’est le tambour, alors on pense à passer un petit coup d’éponge dedans de temps en temps. Vous pouvez même utiliser votre aspirateur à puissance minimale.

  • Avec une éponge ou un chiffon microfibre humide, passez un coup à l'intérieur de votre tambour
  • Vous pouvez aussi passer un coup de chiffon sur la porte et le joint de porte de votre sèche-linge.

la tête dans le sèche linge

crédits : pexels-ketut-subiyanto

3.Nettoyer les filtres 
Une accumulation de particules de tissu dans le filtre peut occasionner un mauvais fonctionnement voire une panne. Des situations qui peuvent être évitées en nettoyant régulièrement son filtre. 

  • Sortez votre filtre, normalement celui-ci se situe juste derrière la porte de votre sèche-linge. 
  • Enlevez les peluches à la main ou frottez avec une brosse pour enlever le plus gros. Passez-le ensuite sous l’eau. 
  • Essuyez-le ou laissez le bien sécher.
  • Remettez-le en place. 

4.Nettoyer le condenseur
Il est présent uniquement dans les sèche-linge à condensation, il est conseillé de le nettoyer tous les 6 lavages environ, donc environ une à deux fois par mois. Il est situé en bas à gauche derrière une petite trappe. 

  • Déclipsez la trappe
  • Sortez le condenseur
  • Rincez le bien sous l’eau
  • Séchez le bien
  • Pensez à essuyer la trappe aussi avec une serviette avant de le remettre
  • Remettez- le en place.


5.Nettoyer le conduit d’aération
S’il s’agit d’un sèche-linge à évacuation, il faut penser à nettoyer de temps en temps le conduit d’évacuation afin d’éviter qu’il ne s’obstrue, c’est lui qui permet de transporter l’air chaud. 
  • Pensez bien à éteindre et débrancher votre sèche linge
  • À l’arrière du sèche linge, enlevez le collier qui attache la gaine à l’appareil
  • Enlevez cette gaine
  • Nettoyez-la, enlevez les éventuels résidus (vous pouvez avoir de petites surprises, retrouver des pinces, cure dents, etc…)
  • Vous pouvez le nettoyer avec un chiffon, un aspirateur ou même simplement souffler dedans si cela suffit
  • Passez un coup sur l’emplacement de raccordement
  • Lorsque tout est propre, vous pouvez ré-assembler le tout, le tour est joué !


6.Nettoyer la sonde d’humidité
Celle-ci se trouve sur l’avant du tambour, elle peut parfois être recouverte de calcaire, d’adoucissant ou fibres textiles, ce qui l’empêchera de bien fonctionner. Si votre linge ressort trop sec (ce qui peut abîmer vos beaux vêtements) ou encore un peu humide, c’est sûrement qu’il est temps de passer un coup sur la sonde ! Nettoyez avec un chiffon sur lequel vous aurez mis peu de vinaigre blanc pour la détatrer.

7.Laisser la porte ouverte
Dit comme ça c’est tout bête, et pourtant c’est vraiment une solution pour faire durer votre sèche-linge. Pour éviter la formation de moisissures ou de mauvaises odeurs dues à l’humidité entre les lavages, on laisse la porte ouverte !

Si jamais votre sèche-linge ne fonctionne plus malgré vos efforts d'entretien, no panic ! Vous pouvez appeler un réparateur facilement ou même apprendre à le réparer vous-même, certaines associations ou repair café organisent ce type d’ateliers. 
Si vraiment la réparation vous revient trop cher ou que votre sèche linge a rendu l’âme, pensez à des associations tel que Envie.org. Celle-ci récupère les appareils électroménagers en fin de vie, pour les remettre en état ou même récupérer des pièces encore fonctionnelles. C’est le meilleur moyen de recycler votre gros électroménager. 

Retrouvez aussi tous nos conseils pour entretenir votre lave linge dans cet article spécial.

sources : 

atelier.sos-accessoirs.com
darty.fr
bosh.fr
Sciences-avenir.fr
Maison.20minutes.fr

Partager cet article :
Vous aimerez peut-être