logo
algolia-logo
burger menu

Des cartons au camion, 5 astuces pour déménager écolo

Tiffany Konatéloading
Tiffany Konaté
Publié le
Modifié le 19 juillet 2022
Les gestes verts
Voir les commentaires (1)
empty heart

Près de trois millions de Français déménagent chaque année. Entre les montagnes de cartons qui s'empilent à la fin du déménagement et la multiplication des allers-retours en camion, l’impact environnemental n'est pas neutre. Heureusement, voici cinq tuyaux pour déménager de manière éco-responsable.

loading

Photo by Revolver Creative Company on Unsplash

Le saviez-vous ? Près de 10% de la population change de logement chaque année. Mutation dans une autre ville de France, étudiants qui vont de chambre de bonne en nouvelle coloc', agrandissement de la famille ou changement de quartier, les motifs de déménagement sont nombreux. Au-delà de l'énergie déployée pour faire les cartons, les porter et tout réinstaller dans son nouveau chez-soi, il y a aussi d'autres enjeux… écologiques cette fois.
Et oui, déménager, ça pollue ! D'abord parce qu'on termine forcément avec une pile de cartons à la fin (même s'ils sont recyclables, ce n'est pas négligeable) et parce que, vraisemblablement, il y aura du transport à prévoir. Rien de comparable avec un aller-retour en avion dans une destination lointaine, mais tout de même ! On peut toujours faire mieux en réfléchissant à quelques alternatives écolos. Le Kaba vous donne un coup de pouce en vous livrant ses secrets pour déménager sans (trop) polluer !

 

1. Du bric-à-brac… au tri et au troc!

Première étape avant de déménager : Triez ! Classez tous vos objets en trois catégories : ce que vous jetez, ce que vous donnez, et enfin ce que vous gardez. C’est un peu comme la tendance minimaliste. L’objectif : diminuer drastiquement le volume à transporter lors du déménagement, et donc réduire l’impact environnemental de celui-ci. Séparez d’abord les encombrants des objets à recycler. Les premiers sont à confier au service d’enlèvement de votre commune. À défaut d’en avoir un, il faudra alors les confier à une société privée d’encombrants. Pour le reste, il est possible de donner une seconde vie à (presque) tout ce que vous ne souhaitez pas emmener dans votre nouvelle maison.

Consultez notre guide du recyclage

Les alternatives écologiques à la benne à ordures

  • La vente d’occasion : Pourquoi ne pas organiser votre propre vide-grenier ou participer à une brocante? Si vous vous y prenez au dernier moment, la vente sur le Bon Coin ou autres sites de petites annonces fonctionnera également.
  • Le don aux associations : L’Armée du Salut, le Secours Populaire, Emmaüs… autant d’alternatives solidaires et éco-responsables qui s’offrent aux objets dont vous ne voulez plus, sans parfois trop savoir pourquoi.
  • Le recyclage: Vos vêtements usagés peuvent être amenés à la borne Ecotextile la plus proche de chez vous. Avec près de 1500 bennes un peu partout en France, vous devriez parvenir à en trouver une dans votre région. Tous nos conseils pour devenir un.e pro du recyclage.
  • Les ressourceries : En constante augmentation, ces structures gagnent à être connues. Elles referont une beauté à vos anciens meubles afin de les revendre à prix doux à de nouveaux utilisateurs… avec en prime une sensibilisation aux problématiques environnementales pour les clients!

2. Cartons : on mise sur l'ingéniosité et l'upcycling

Pour beaucoup, la tentation est grande d’aller acheter en vitesse ses cartons chez le grossiste. En moyenne, pas moins d’une soixantaine de cartons par foyer et par déménagement 1 seraient ballottés (puis jetés) chaque année. Pourtant, à y regarder de plus près, il existe d’autres solutions. 
L’idée est d’utiliser les emballages et contenants déjà à disposition comme les draps, les serviettes, ou encore les torchons. Par exemple, une grande valise peut remplacer un gros carton. Des chaussettes peuvent servir à emballer vos verres, ou autres objets fragiles. Si toutefois vous deviez absolument utiliser des cartons, sachez que la plupart des grandes surfaces peuvent vous en fournir gratuitement afin que vous les réutilisiez. Certains déménageurs peuvent également vous les prêter. 
Enfin, pourquoi ne pas essayer les cartons éco-responsables, comme le carton recyclé

Dans la même veine, si vous n’arrivez pas à trouver de scotch recyclé, une vieille ficelle peut faire l’affaire. 

Mais le plus important reste ce que vous en faites après: plusieurs sites - comme toutdonner.com, donnons.org, ou encore cartonplein.org - se proposent de les récupérer, et ainsi de ne pas les jeter dans la nature. Oubliez aussi le papier-bulle - il est non recyclé, et non recyclable - : un bon vieux papier journal fera l’affaire. Quant aux objets lourds et imposants, pensez aux bacs en plastique (de préférence recyclés), réutilisables à l’infini, et plus résistants. Autre bon point : ils n’ont pas besoin de scotch !

loading

Photo by Claudio Schwarz on Unsplash

3. Pour faire place nette, on opte pour le ménage au naturel

C’est l’heure de ressortir vos astuces de grand-mère: vinaigre blanc, bicarbonate de soude, et citron ! Ces désinfectants et anti-bactériens naturels feront briller vos intérieurs, et se substitueront aisément aux produits chimiques polluants. Pour les produits lavants, le savon de Marseille ou le savon noir seront vos meilleurs alliés pour lustrer votre nouvel intérieur. 

Retrouvez tous nos conseils pour un ménage au naturel

Si, en plein rangement et grand ménage, vous avez des doutes sur l'avenir de tel ou tel meuble dans votre future intérieur, pensez à l’upcycling avant de le jeter ! 
Papier de verre, ponçeuse, peinture, vernis coloré : il suffit d’un peu d’inspiration pour donner à vos anciens meubles un look résolument moderne et au goût du jour. Avec la touche vintage en plus!

4. Déménager en vélo, c'est possible

Là encore, plusieurs solutions vertes s’offrent à vous pour éviter les pertes d’énergie et diminuer l’empreinte carbone du déménagement. Bien que nombreux sur les routes, les camions roulent trop souvent à vide. Pas de panique toutefois : ce gâchis est désormais évitable. 
Voici quelques idées pour réduire l’impact du transport :

  • Le co-transportage : Cousine du co-voiturage, la technique consiste à mettre en relation les transporteurs et les clients intéressés par une même destination, afin de regrouper les objets à transporter. Ainsi, on optimise l’espace de chargement, et on rentabilise le trajet. Des plateformes de déménagement comme l’association parisienne Carton Plein se sont spécialisées dans le domaine. Pour un avantage qui n’est pas seulement écologique : mutualiser les coûts de carburant, de péage, et de main d'œuvre vous fera également faire des économies.
  • Les transporteurs responsables : Des plateformes d’économie collaborative, comme GetAround, se sont tournées vers les véhicules hybrides, hydriques, ou roulant au biocarburant. Un bon moyen de réduire son empreinte carbone.
  • Le déménagement en vélo : si vous déménagez près de chez vous, pourquoi ne pas tenter le Vélo Cargo ? Des sites comme Carton Plein ou Toutenvélo proposent ce service. Le principe est simple : on intègre une remorque en aluminium à l’avant du guidon et le tour est joué ! Objectif zéro carbone réussi.
  • Le fret ferroviaire : Si vous déménagez à plus de 500 km, le train vous reviendra moins cher que l’autoroute. Placées dans des caisses capitonnées, vos cargaisons (pouvant aller jusqu’à 4 tonnes !) seront placées en ferroutage. Comptez un jour ouvré pour la livraison. Les grandes sociétés de déménagement s’y sont toutes mises : la plupart proposent aujourd’hui des forfaits écologiques, comprenant également le transport groupé. La société les Déménageurs Bretons réalise un déménagement sur 5 par fret : à l’arrivée, ce sont 11 000 tonnes de CO2 économisées par an2.

5. Nouvelle maison, nouveau départ!

Maintenant que vous êtes installé.e, vous pouvez saisir cette opportunité pour en faire un virage 100% écologique! En optant pour un fournisseur d’énergie verte, vous participez activement à la transition énergétique. Vous pouvez aussi installer des mousseurs d’eau sur les robinets de votre salle de bain et de vos toilettes pour économiser l’eau, et foncer sur les ampoules LED où à basse consommation. Et pendant qu’on y est, pourquoi ne pas vous lancer dans l’autoconsommation avec les kits solaires? Enfin, n’oubliez pas de faire un tour sur notre passage en revue du chauffage écologique.

0 commentaire

Aucun commentaire pour le moment.
Soyez le premier à commenter !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Newsletter
Inscrivez-vous !
Guides d’achats, Conseils, Décryptages, Tutos & Recettes, Codes promos… Soyez sûr.e de ne rien manquer de l’actualité de la consommation éco-responsable grâce à la Newsletter du Kaba
Je m'inscrisEnvoyer
Recevez en cadeau votre livret de tutos & recettes approuvés par Le Kaba !