logo
algolia-logo
burger menu

Notre supershop du mois : L’épicerie coopérative COOP’COT

une personne souriant pour la caméra
Juliette Cissé
Publié le
Rencontres
Voir les commentaires
empty heart

Rendez-vous à Créteil, à l’Est de Paris, au 1er étage de la galerie commerciale de l’Échat. Une jolie enseigne couleur orange, une petite poule adorable et des caisses de fruits et légumes devant la vitrine. Nous voilà chez Coop’Cot, une coopérative fondée en 2018 qui réinvente l’épicerie.  

Découverte en vidéo de ce nouveau SuperShop du Kaba.

On vous avait prévenu, en 2022 l’avenir est au supermarché collaboratif ! Afin de proposer une alternative aux grandes surfaces pour qui le profit est le principal moteur, et pour lutter contre la désertification en milieu rural, les épiceries coopératives et participatives émergent petit à petit. Circuits courts, prix abordables, lien social… Coop’Cot c’est tout un concept, qui s’étend sur 160m2 de surface et tout autant de délicieux produits. Un premier pas à l’intérieur de la boutique, et nous voilà plongés dans un monde haut en couleurs et en goûts. D’un côté, des cagettes remplies de fruits et légumes bio, des bocaux et produits artisanaux, de l’autre, l’espace frais débordant de charcuteries et fromages de qualité. Bienvenue à la Coop ! 

Coop’Cot, une épicerie collaborative dans laquelle on se sent comme à la maison

C’est simple chez Coop’Cot, on s’appelle par son prénom et on se fait la bise en arrivant. Dans cette épicerie, tout le monde se connaît. Et tout le monde connaît les 3 copines (Anne Courtel, Colette Mattos et Marie-Noëlle Floch) qui, en 2018, ont décidé de mettre de côté leurs boulots d'enseignantes (et Colette celui d'infirmière anesthésiste retraitée) pour créer leur modèle d’épicerie. « En l’espace de quelques années, nous avons fait en sorte que le projet se mette sur pied. À force d'interroger notre manière de consommer, on se met à conscientiser ce qu’il y a dans notre assiette. On se rend alors compte que 1€ le fromage, ça ne nourrit personne et encore moins les agriculteurs derrière. On s’insurge, on s’insurge, et un jour on passe à l’action. La coop c’est devenu notre cri à nous.” annonce Anne Courtel, l’une des co-fondatrices. 

Pari réussi. En se baladant à travers les étals, on s'aperçoit que le lieu a été compartimenté en différents espaces de vie. A l’entrée, un espace qui ferait penser à une cuisine est dédié au thé, miel, graines, épices et confitures. À quelques pas de là, se trouve l’espace frais où sont entreposés les fromages, spécialement dépêchés du marché de Rungis (qui se trouve à quelques pas). 

À la Coop, ces fromages de grande qualité sont au moins 10 euros moins chers au Kg que nul part ailleurs. Au cœur de la pièce, l’étalage de fruits/légumes ne laisse personne indifférent : un joyeux pêle-mêle de fruits et de légumes uniquement de saison, souvent à prix libre pour éviter le gaspillage. Et enfin, au fond, dans l’extension la salle de bain avec ses accessoires de beautéde puériculture, et ses produits d’entretien (en vrac bien sûr !).

La CoopCot c’est comme une médiathèque. À l’intérieur chaque adhérent doit trouver ce qui l'intéresse !” nous affirme Anne Courtel enjouée. Créer une énième supérette bio de quartier, très peu pour les fondatrices ! Ici, on vient pour papoter autour d’un café, échanger des tips entre adhérents, participer au choix des produits qui entrent dans l’épicerie, partager, débattre, créer l’épicerie de leurs rêves. Eh oui, rien que ça…

 

Dans la coopérative, chacun met la main à la pâte

Vous l’aurez compris, Coop’Cot n’est pas tout à fait une épicerie comme les autres. Les bénéfices ne sont pas un objectif en soi. Le but est bien sûr de faire vivre l’association mais surtout de nous inviter à revoir notre manière de consommer. Ici, la marge est fixe sur tous les articles (23%) et les prix sont bas.

"Tous les produits ont la même marge de 23%. Habituellement une marge c'est fait pour faire du bénéfice. Ce n’est pas notre cas. Avec cette marge nous payons nos charges (loyer) mais aussi les employés fixes”. Avec leurs 1400 références produits, les « fondatrices et adhérents » privilégient le bio et la filière raisonnée. Les producteurs sont alors mieux rémunérés et les clients bénéficient de produits de meilleure qualité à prix accessibles “En tout dans nos produits, 23% viennent d’un circuit en direct, donc 54 producteurs, 65% sont bio et 15% sont locaux". Chacun y trouve son compte !

En retour, puisqu’elle est participative, l’un des pré-requis pour pouvoir faire ses courses à la Coop, c’est de donner au minimum 3 heures de son temps dans les rayons chaque mois. “Le temps reste fondamental dans notre société qui cherche à simplifier la vie aux gens. On est dans le règne du rapide. Travailler pour consommer attire ceux qui sont animés d’une dimension politique, mais peut être un repoussoir pour d’autres. C’est pourquoi nous insistons sur le fait que ce n’est que 3h par mois” rappelle Anne Courtel. 

Infirmière, enseignant ou retraité, tous donnent de leur temps plusieurs fois par semaine (et dépassent volontairement leur quota minimum de 3h/mois). Les participants sont invités à renseigner sur un planning leurs disponibilités. Une manière d’assurer l’ouverture du lieu du mardi au dimanche et de proposer plus de 1400 références ! Anne Courtel voit là un véritable « changement de société ». Aujourd'hui c’est 150 adhérents actifs qui viennent faire leurs courses et donner du temps à la Coop’Cot. Dans une atmosphère joyeuse : «L’ambiance est différente. On prend plus de temps pour parler avec les clients, ça crée une communauté, un lieu de rencontre.»

© coop'cot

 

Parce qu’ils participent, les adhérent ont également leur mot à dire sur l’avenir de l’épicerie, puisque les différents coopérateurs s’organisent en commissions (approvisionnement, communication, financement, etc.) et que les décisions sont prises collectivement. En échange, ils bénéficient de tarifs préférentiels à la caisse. Enfin… façon de parler. La bonne surprise c’est qu’il n’y a pas de caisse. Vous faîtes un acompte de la somme que vous allouez à votre budget course puis vos courses sont déduites de cet acompte petit à petit. Le tout c'est de garder votre acompte au dessus de 50 euros.  

Un véritable modèle de supermarché participatif et d’économie collaborative à suivre. Elle fonctionne d’ailleurs sur le même modèle que La Louve à Paris (8 000 coopérateurs) ou encore le Park Slope Food Coop (17 000 coopérateurs) à New-York. 

Une épicerie qui a de la suite dans les idées

Et ce n’est pas la seule nouveauté qui attend le petit commerce de Créteil. Anne Courtel et les autres ont pour ambition de « Continuer d'augmenter le choix de produits locaux en en sélectionnant d'autres et mettre aussi en place dans l'épicerie plusieurs ateliers sur des thématiques diverses (comment fabriquer ses cosmétiques, des sacs à vrac, atelier compote, planter des aromates, fresque du climat, etc.) » De quoi renforcer le vecteur de lien social. L’idée étant d’élargir toujours le nombre d’adhérents et de faire découvrir à celles et ceux qui ne le connaissent pas encore, ce projet citoyen.

Ainsi, pour se faire connaître et participer à la vie locale, l'association participe à de nombreux événements en tenant des stands pour expliquer le projet, et communique sur les réseaux sociaux. L’association s’est aussi rapprochée de l’université de Créteil (Upec) et a mis en place des réductions pour les étudiants, subventionnées par un appel à projet de la fondation carrefour en faveur des étudiants qui doivent donner trois heures de leur temps chaque mois, mais ils peuvent adhérer gratuitement la première année et ils payent leurs produits au prix coûtant (le prix sans les marges). “Un panier de 50€ reviendra donc à 42€ pour un étudiant”, détaille Anne Courtel.

Pour en savoir plus sur le projet, voire s’y engager, rendez-vous directement dans le magasin ou assistez  à une réunion d’information mercredi 13 juillet 2022 19h (présentiel).

Infos & Horaires 

Coop’Cot 

92 Avenue du Général de Gaulle, 94000 Créteil, France,

1er étage Centre Commercial l'Echat

Contact : 06 31 66 62 15

Horaires d'ouverture

  • Lundi - Jeudi: Fermé
  • Mardi:17h30 - 19h30
  • Mercredi: 10h30 - 12h30 / 15h00 - 19h30
  • Vendredi: 15h00 - 19h30
  • Samedi:10h00 - 17h00
  • Dimanche: 10h30 - 12h30 

Réunions d’information : mercredi 13 juillet  2022 - 19h (présentiel) 

0 commentaire

Aucun commentaire pour le moment.
Soyez le premier à commenter !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Newsletter
Inscrivez-vous !
Guides d’achats, Conseils, Décryptages, Tutos & Recettes, Codes promos… Soyez sûr.e de ne rien manquer de l’actualité de la consommation éco-responsable grâce à la Newsletter du Kaba
Je m'inscrisEnvoyer
Recevez en cadeau votre livret de tutos & recettes approuvés par Le Kaba !