logo
algolia-logo
algolia-logo
burger menu
logo
algolia-logo
algolia-logo
burger menu

La lessive maison, ça marche ou pas ? Marine, Julie et Caroline témoignent !

une personne souriant pour la caméraloading
Juliette Cissé
Publié le
Rencontres
Voir les commentaires
empty heart

À en croire la multitude d'articles et blogs à ce sujet, vous êtes de plus en plus nombreux(ses) (et c’est chouette) à vous être lancé(e)s dans l'aventure d'une lessive durable, plus écologique et plus raisonnée. Mais ces fabuleuses histoires omettent souvent d’évoquer les tâtonnements. Vous verrez que du sans faute au découragement total, en passant par les petites catastrophes, nous vous avons recueilli quelques témoignages amusants sur la lessive maison qui vous aideront (on espère) à passer le cap !

loading

©pexels-ron-lach

 

Des recettes de lessive maison, il y en a pléthore sur internet. Toutes se ressemblent sans être pour autant identiques et toutes ont l’air formidables. En fait, les ingrédients de base ne diffèrent pas beaucoup dans la grande majorité des cas. Une lessive maison se compose avant tout d’eau et de savon de Marseille, auxquels on ajoute du bicarbonate et des cristaux de soude. Alors oui, la recette magique pour une lessive maison qui sent bon le propre, aussi efficace qu’une lessive verte industrielle et qui ne fait pas de dépôt dans la machine, n’existe pas. Mais ce n’est pas une raison pour ne pas se lancer et essayer. Justement, c’est ce que nos trois témoins ont fait : essayer ! Sans langue de bois ou censure, elles vous racontent leur expérience avec la lessive maison. 

La lessive maison, un strike 100% approuvé -  Marine Judic,  utilisatrice de lekaba.fr 

“Personnellement, j'ai été initié à la lessive maison par mon frère, déjà grand adepte et très engagé en matière d'écologie. Au début je n’avais strictement aucune connaissance à ce propos donc il m’a vraiment tout appris. 

Contrairement à beaucoup qui tâtonnent et hésitent avant de se laisser convaincre, je n'ai pas vraiment mis longtemps pour laisser sa chance à la lessive maison. À l'époque encore étudiante, les économies réalisées et la facilité de réalisation avaient été les seuls critères nécessaires pour me convaincre de sauter le pas ! Il m’a donné une recette simple avec peu d’ingrédients donc je ne pouvais pas rêver mieux.

Une petite appréhension au début mais finalement je n’ai eu aucun problème lors de ma première utilisation, l’odeur était agréable et la consistance parfaite. La seule mésaventure a été la solidification de ma lessive la première fois que je l’ai faite seule. On ne s’attend pas à ce qu’elle fige alors que quelques instants plus tôt elle était encore fluide !  Mais j’ai regardé sur internet et j’ai vu que j’étais loin d’être la seule et que cela venait sûrement du savon utilisé ce qui m’a encouragé à continuer et à changer de savon.  Mais quand j’ai vu que même avec le meilleur savon du monde, c’était rebelote, j’ai tenté autre chose. L'autre technique consiste à mixer la lessive une fois qu'elle se solidifie, ça lui donne un effet lisse super agréable.

loading

©pexels-karolina-grabowska

En plus de ma diminution de mes déchets, le plus grand bénéfice reste économique. Ma lessive pour le 1 ou 2 mois me revient à quelques centimes (une fois les matières achetées) au lieu des sommes astronomiques des bidons du commerce.”

Le mot du Kaba : 

Si pour Marine trouver sa recette c’était fingers in the nose, toutes les personnes converties vous le diront, quand il est question de lessive maison, il faut tester, tester et encore tester avant d’obtenir la recette de lessive maison et le dosage qui vous conviendront. Malgré tout, ça n'empêche pas les ratés et les flops, amenant certains à jeter l'éponge ! 

 

Tâches et vêtement grisâtres, pour la lessive maison on repassera - Julie utilisatrice de lekaba.fr

loading

©pexels-sarah-chai

 

“J'ai eu une expérience un peu moins fusionnelle avec la lessive maison que le reste de mon entourage à vrai dire. Tout a commencé quand mon fils a eu une réaction allergique à une lessive. Ça a tiré la sonnette d'alarme chez moi. Dans le mois qui a suivi je me suis débarrassée de mes lessives du commerce et fait une petite révolution dans ma manière de consommer. Moins d’actifs, moins de parfum, moins de mots compliqués. Mais puisque je n’arrivais jamais à trouver le bidon parfait à l’époque, je me suis tournée vers la lessive maison. 

 

J’ai donc adopté pendant 3 ans cette recette extrêmement simple de lessive à base de savon de Marseille et d’eau (et c’est tout). Au début, j’en étais très contente : même pouvoir lavant que les lessives du commerce, composition très saine, facile à réaliser et prix imbattable. J'ai mis entre 3 et 6 mois pour trouver la bonne alchimie, le parfait équilibre (besoin de la famille, efficacité de la machine, quantité de lessive). 

Cependant au fil du temps, cela s’est dégradé. Je ne sais pas exactement à quoi cela est dû mais je pense que le savon seul ne lave pas si bien que ça. Au fur et à mesure les tissus clairs deviennent de plus en plus gris et ternes (c’est réellement visible). J’ai également remarqué que certaines traces de gras (type huile) ne partaient pas correctement.

 

J’ai essayé d’ajouter du percarbonate car j’avais lu que cela pouvait aider. Mais bon sang, qu’est ce que c’est long ! Et franchement, je n’ai pas vu la différence. J’ai fait des recherches sur internet et sur des groupes de discussion. Mon cas n’est pas unique. Certains fabriquent donc des lessives différentes. Par exemple, la lessive à la cendre (mais que pour les habits foncés car sinon cela noircit les habits) ou de la lessive au lierre (mais pas sur les habits blancs car cela laisse des traces de vert) ou encore des lessives avec plein d’ingrédients de base (mais il ne faut pas se tromper sur les quantités sous peine d’abîmer ses habits). Mais à ce niveau là, mes obligations personnelles ont pris le pas et je n’avais pas l’énergie de me lancer dans d’autres essais. 

J’essaye souvent d’être la plus réaliste possible et j’ai juste fini par accepter que le fait maison, ce n'était sans doute pas pour moi. Ce qui est intéressant c’est de voir que certaines choses peuvent marcher ponctuellement au début mais pas sur la durée comme mon expérience avec la lessive. C’est pourquoi je suis repassée à une lessive écologique du commerce. Je fais attention aux ingrédients : je ne prends pas celles contenant du Methylisothiazolinone ou autres dérivés et, comme d’habitude, la liste d’ingrédients la moins longue. 

J’ai jeté mon dévolu sur la lessive (Ecodoo) en poudre achetée dans un gros sac en papier, ça c’est pour le côté zéro déchet (car les bios sont sous plastique et ça m’agace). J’ai conservé la lessive au savon de Marseille pour mes lessives de pull ou délicat non taché.

loading

©pexels-karolina-ostrzolek

Et franchement, je suis contente. Arrivée au bout de l’impasse, je préfère faire demi-tour et continuer à progresser sur d’autres sujets. Je suis notamment devenue une pro en matière de cotons lavables

Le mot du Kaba : 

Comme Julie, il peut arriver que votre lessive maison ne vienne pas à bout des odeurs tenaces et des taches incrustées. La solution est de les nettoyer avant lavage, au savon de Marseille (sans palme de préférence et à l’eau froide). Et alors si cela ne nous convient pas ? Pour les tâches qui persistent, nous vous avons déjà réuni un guide des produits naturels à utiliser en cas de taches. Et pour ceux qui ne se sentent pas l’âme d’un chimiste, il existe d'autres solutions comme la terre de sommière ou les sticks détachants de fiel de bœuf. Mais comme Julie, si la lessive maison c’est finalement un grand “no”, plutôt que de retourner vers les lessives chimiques du commerce, tentez le coup avec les lessives écologiques. Heureusement, on vous a déjà fait un comparatif sur le sujet

 

Pratique et facile, je ne lave mon linge qu’avec du fait-maison -  Caroline Vivant, fondatrice de lekaba.fr

“La lessive maison, cela fait maintenant 3 ans que je lave mon linge presque uniquement avec elle. 

Comme beaucoup, j’ai cherché un moment la parfaite recette, et je me suis finalement résolue à n’utiliser que la plus simple. Certaines recettes multiplient les actifs en quête d'efficacité, mais pour ma part je me suis rabattue sur la recette la plus basique : paillettes de savon de Marseille, cristaux de soude, bicarbonate, eau, c’est tout (C’est d’ailleurs la recette que Caroline vous partage sur son article). Et mes 2 litres de lessives, je les fais en 5min top chrono ! Que demander de plus ?  

loading

Bien sûr, elle se solidifie peu de temps après qu’elle soit refroidie. Au début, je me contentais juste de secouer très fort mon bidon mais bon… 2 litres de lessive solidifiée à secouer, ça finit vite par vous faire transpirer ! Après que l’une d’entre elle se soit changée, à ça près, en bloc de pierre, je me suis décidée à tester l’astuce du mixer pour la première fois. C'est fantastique et je la recommande. Ma lessive en est ressortie avec une super consistance et toute lisse

Pour ce qui est du parfum du linge, on est passé par plusieurs étapes de désensibilisation. Dans les premiers temps, j’essayais quand même de parfumer ma lessive avec des huiles essentielles. Mais au bout de quelque temps j’ai arrêté car tout le monde à la maison s’était habitué à l’odeur neutre du savon de marseille.

Mon seul petit bémol c’est qu'il y a des taches que ma lessive n’arrive pas à détacher, comme les taches de gras par exemple. Par conséquent, je passe plus de temps à détacher pré-lessive que je ne le faisais avant. Pour ça, je dirais que le meilleur allié de la lessive c'est le percabonde de soude ou la terre de sommière.

Mais en vérité pour que ce soit plus pratique, mon secret c’est que j’ai toujours une boîte de lessive écologique du commerce type Maison Verte sous le coude. C’est elle que j’utilise lorsque j’ai besoin de faire une lessive vraiment sale. Avec trois enfants, je fais pratiquement une lessive par jour. Je suis donc bien contente d’avoir ma solution de secours, les jours où je n’ai pas la motivation de faire ma lessive maison ou que j’ai un short plein d’herbe à nettoyer.” 

Le mot du Kaba : 

Après une longue utilisation d'une lessive maison, il est possible qu'au bout d’un certain temps, le linge semble moins bien lavé, et sente moins bon. Pourquoi ? Parce que cette lessive englue progressivement la résistance, d’autant plus si vous lavez tout à basse température (ce qu’il faut faire). Le savon qui se dépose finit par empêcher la résistance de chauffer correctement. Et si la machine chauffe moins, le savon lave moins bien, et le percarbonate n’agit pas.

La solution est simple: 1 fois par mois, lancez un cycle à vide avec uniquement du vinaigre blanc, à forte température. En chauffant, l’acidité du vinaigre augmente et dissout tous les résidus de savon sur la résistance. Les lessives seront à nouveau efficaces pour des semaines. N’ajoutez pas de cristaux de soude, ils neutralisent l’acidité du vinaigre. Plus de conseils sur comment entretenir votre lave-linge dans notre article dédié

En matière de lessive maison, les idées reçues pullulent. Mais le tout c’est d’essayer. Après tout, quel est le plus grand risque que vous pouvez prendre? Que ça marche ? Et puis dans le cas où ça ne marche pas, optez pour des solutions 100% écologiques comme les lessives de la marque en moins. 

loading

©pexels-ron-lach

0 commentaire

Aucun commentaire pour le moment.
Soyez le premier à commenter !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Newsletter
Inscrivez-vous !
Guides d’achats, Conseils, Décryptages, Tutos & Recettes, Codes promos… Soyez sûr.e de ne rien manquer de l’actualité de la consommation éco-responsable grâce à la Newsletter du Kaba
Je m'inscrisEnvoyer
Recevez en cadeau votre livret de tutos & recettes approuvés par Le Kaba !