Le Kaba cherche, compare et sélectionne pour vous les meilleures alternatives éco-responsables à tous les gestes du quotidien.

Les incontournables de la salle de bain zéro déchet

Claire Pian
Publié le 08 Octobre 2021
Les gestes verts

Sans crier gare, la poubelle de la salle de bain se remplit de bidons et contenants plastiques en tous genres. Entre shampoings, gels douches, cotons, rasoirs, brosses à dents… Tout se jette, peu se recycle.... Alors le Kaba vous propose plusieurs alternatives qui vous guideront vers une salle de bain zéro déchet !

Sur le lavabo …

Bien souvent, c’est devant le lavabo de sa salle de bain que l’on commence son protocole matinal. La tête encore embrumée, on enfourche sa brosse à dent en plastique prête à être remplacée tant la brosse est usée, et on appuie avec force sur le tube de dentifrice pour en faire sortir les dernières portions de pâte avant de le jeter. Un petit coup de rasoir dont on se débarrassera dans quelque temps, un peu de déodorant vaporisé sous les aisselles pour se sentir frais, et c’est parti. Le soir, on n’a qu’une hâte : se débarrasser du maquillage ou de la pollution qui a empreint son visage. Alors sur 2-3 cotons, on presse démaquillant et lotion en tube, et on jette dès qu’ils sont sales. Lavage de main au savon liquide, quelques cotons tiges pour nettoyer ses oreilles, brossage de dents, et au lit. 

L’alternative zéro déchet : 

Comme on sait que l’on change de brosse à dent tous les trois mois en moyenne, autant privilégier un produit qui se recycle, non ? Il existe alors des brosses à dents en bois ou en bambou, entièrement compostables ! Autre option : la brosse à tête rechargeable, pour ne jeter que la tête et garder à vie le manche.
Avec ceci, le déodorant solide est rangé à côté du savon (lui aussi solide). Le dentifrice peut être solide lui aussi, ou sous forme de pâte dans un récipient métal ou verre, ou encore en pastilles. Idem pour le démaquillant, qui peut être une huile ou une pâte végétale, dans un récipient réutilisable. Les cotons, eux, sont lavables et réutilisables. Comme ça, on évite de jeter ses six cotons quotidiennement !
Pour ce qui est du rasage, choisir un rasoir avec possibilité de changer les lames usées semble être la bonne alternative zéro déchet. Et puis connaissez-vous l’oriculi ? Ce petit objet en bambou en métal fait le travail (et même mieux) d’un coton-tige, et vous permettra de ne plus jamais en jeter un seul !

salle de bain zéro déchet

Crédit : superkitina-MdtrAEY5-Bg - Unsplash

Dans les tiroirs …

Entre accessoires pour cheveux, protections hygiéniques et produits cosmétiques, les tiroirs de la salle de bain regorgent d’objets qui polluent gravement lorsqu'ils seront jetés. La brosse à cheveux est en plastique, la cire coiffante aussi … Les tampons ou serviettes hygiéniques ont une durée de vie plus que limitée, et les élastiques et chouchous contiennent du plastique qui ne leur permettront pas de se dégrader rapidement. Concernant le maquillage, c’est tragique : il n’y a rien de rechargeable, et quasiment aucun produit n’est recyclable à 100%.

L’alternative zéro déchet : 

Par chance, il existe aujourd’hui des marques qui ont cerné ces problèmes, et qui vous proposent d’autres options. Par exemple, on peut commencer par troquer sa brosse ou son peigne en plastique pour une brosse (ou un peigne) en bois labellisé FSC, ou bien en bambou. Cette dernière pourra alors être compostée. Pour les chouchous, pourquoi ne pas suivre un tuto pour en créer soi-même avec de vieux vêtements ?
Finies les protections hygiéniques jetables, on se jette sur les serviettes lavables ou les culottes menstruelles qui pourront vous servir tous les mois pendant 5 ans en moyenne. Puisqu’il est rare de trouver du maquillage 100% zéro déchet et rechargeable, privilégier les produits avec emballages recyclables, biodégradables ou consignés paraît être une bonne idée.

salle de bain zéro déchet

Crédit - vie-studio - Pexels

Dans la douche …

Dans la douche, c’est un festival de tubes en plastique. Entre le gel douche, le shampoing, l’après-shampoing, le masque et plus si affinités … Ça en fait des déchets lorsque tout est vide. 

L’alternative zéro déchet : 

Vous avez sûrement compris le système maintenant. Pour une salle de bain zéro déchet, on remplace tous ces produits corps et cheveux en bouteille par des articles solides. Il existe aujourd’hui une belle offre de shampoings ou gel douche en galet de toutes les formes, couleurs, senteurs … Ne pas jeter peut vite devenir addictif. À frictionner dans ses mains ou à diluer dans de l’eau tiède, c’est simple et vous n’aurez qu’à recycler la petite boîte en carton qui renferme le galet. 

Accessoirement, la salle de bain devrait avoir besoin d’un petit coup de brillant régulièrement. Alors même pour les produits d’entretien, il est possible de se tourner vers des marques qui proposent leurs mixtures nettoyantes faites maison, ou à faire chez vous ! Le Kaba a d’ailleurs comparé ses enseignes pour vous proposer les meilleures.

salle de bain zéro déchet

Crédit - Sarah Chai - Pexels

Partager cet article :

Vous aimerez peut-être

Fabriquer son propre déodorant
product pic
J’ai testé le shampoing solide
product pic
Produits ménagers : Le ‘fait maison’... plus écolo et moins cher !
product pic
La Maison du Zéro Déchet - lieu de vie et d’écologie
product pic
Newsletter
Inscrivez-vous !
Je m'abonne