logo
algolia-logo
burger menu

Vivre l’écologie au bureau (sans que ce soit barbant)

une personne souriant pour la caméraloading
Juliette Cissé
Publié le
Les décryptages
Voir les commentaires
empty heart

Nous passons plus de 200 jours par an à travailler. Cinq jours par semaine, toute l’année ou presque, à pianoter derrière notre écran d’ordinateur, à enchaîner les réunions et discuter avec nos collègues. Puisque nous passons autant de temps sur notre lieu de travail, il est important qu’il soit à notre image… écolo ! Pour vous aider, je vous partage les petites habitudes que j’ai prises au bureau pour un quotidien vraiment éco-responsable.

loading

©pexels-marc-mueller

J’ai commencé ma transition écologique il y a 2 ans maintenant. Au début je faisais attention à mon alimentation, puis de fil en aiguille je me suis mise à acheter des cotons lavables et laver tout mon appartement au vinaigre blanc !  Même si j'aimerais bien que ça soit l'inverse, je passe quand même plus de temps au bureau que chez moi. J’ai donc commencé assez naturellement à transposer certains de mes nouveaux réflexes au bureau. Zéro-déchet, anti-gaspillage, réduction de la consommation d'énergie,… Je vous raconte les habitudes que j’ai adoptées pour être écolo au bureau.

Un Open-space sous le signe de l’écologie

 

9h : Good Morning Everyone 

Après avoir enfourché mon vélo électrique sur les 10 kilomètres qui séparent mon domicile de mon bureau, j’arrive enfin dans l’open space. Travaillant en plein dans la capitale, le vélo c’est ce qui m’a paru le plus pratique pour me déplacer vite et bien. Le casque encore sur la tête, ma gourde en inox dans la main droite et mon sac sur le dos, je m’installe ! 

loading

©pexels-polina-tankilevitch

9h30 : On commence ? 

Une fois que tout le monde est arrivé, on se dirige vers la cafétéria pour notre premier café, c’est notre rituel du matin ! On me sert mon expresso dans mon mug perso laissé au bureau pour l'occasion. Vu la quantité de gobelets en plastique jetés à la poubelle chaque année, je suis contente de ne pas rajouter le mien à l’addition. Et hop, voilà mon premier shot pour désembuer mon cerveau encore endormi.

 

11h30 : Des décisions à prendre ! 

L’heure du meeting. Planification d’articles, prises de décisions, horaires de la prochaine réunion, je note tout sur mon carnet de note réutilisable, Leafnote. Au revoir les feuilles blanches volantes et les carnets jamais utilisés jusqu’au bout. Un seul carnet m’assure de centraliser toutes mes informations et d'effacer mes to-do list petit à petit. Et avec lui bien sûr, un seul stylo que j'attache pour ne pas perdre.  

 

12h : Lunch Time 

Enfin la pause déjeuner !  Pâtes au pesto et tomates cerises au menu de ma lunchbox en bambou achetée dans un commerce équitable. Bien sûr, cela ne m'empêche pas de manger dehors si besoin. Mais quand c’est le cas, j'emmène soit ma lunch box vide pour la tendre au boulanger ou au traiteur afin qu’il y glisse la salade, soit je demande moins d’emballage si possible.

 
J’enregistre mes documents et éteint mon ordi pour profiter pleinement des deux heures que dure ma pause. (Psssst…après tout, un ordinateur éteint c’est entre 20 et 60 W ou 15 à 30€ économisés). Tout juste le temps de récupérer mes couverts réutilisables (bye bye les couverts en plastique !) et de remplir ma gourde au robinet que je pars rejoindre tout le monde dans la cuisine. 

loading

©pexels-tima-miroshnichenko

14h : On mise sur les plantes 

Deuxième pause café… à la nuance près que cette fois-ci ce sera sans café ! J’opte plutôt pour un thé. Direction la bouilloire, quelques feuilles de thé vert et le tour est joué. J’en profite pour arroser Kabbie, notre plante verte (littéralement). Vous ne le savez peut-être pas mais avoir une plante permet de renouveler l’air, neutraliser les ondes des écrans d’ordinateurs et, plus surprenant, de lutter efficacement contre le stress. 

 

15h : Adieu Google !

Après avoir finalisé mes affiches, il est temps de les imprimer. Malheureusement, celles-ci doivent absolument être en couleur même si le noir et blanc est plus écologique. Heureusement, je peux compter sur notre papier recyclé à faible grammage et nos cartouches d’encre recyclées pour compenser. Une fois revenue de l’imprimante, quelques échanges de mails, dont je supprime les plus inutiles, et c’est reparti pour un article. Mais avant, des recherches s’imposent. Sur Google ? Noooon ! Mais sur Ecosia oui, après tout les moteurs de recherches écolos sont tout aussi fiables. 

loading

©pexels-cottonbro

18h : Goodbye Everyone 

J'éteins l'ordi en partant et m’assure que rien n’est laissé en veille. En effet, aujourd’hui le numérique représenterait à lui seul 4% des émissions de gaz à effet de serre dans le monde. Je jette le peu de papiers restés sur ma table dans la poubelle jaune. Je baisse aussi le chauffage en partant. Ce n’est pas parce que ce n’est pas moi qui paye qu’il faut dépenser plus d’énergie que nécessaire. 
Mes baskets de sport aux pieds, j’enfourche mon vélo électrique et direction la maison. 

 

20h : Retour à la maison

Sur le chemin, je m’arrête dans le supershop “DaybyDay”. Armée de mes sacs à vrac, je fais le plein de produits secs et en profite pour me prendre un peu de lessive en même temps qu’un nouveau gel douche solide


 


Voilà vous savez tout. Ce ne sont certes que des petits gestes mais en les additionnant les uns aux autres vous faites un pas immense. Et puis entre vous et moi, est-ce que ça a vraiment l’air si terrible ? Le petit plus c’est qu’à vous voir agir ainsi, il y a des chances que certains de vos collègues s’y mettent aussi. Alors, n’attendez pas pour adopter et inspirer de nouvelles habitudes éco-responsables au bureau ! 

0 commentaire

Aucun commentaire pour le moment.
Soyez le premier à commenter !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Newsletter
Inscrivez-vous !
Guides d’achats, Conseils, Décryptages, Tutos & Recettes, Codes promos… Soyez sûr.e de ne rien manquer de l’actualité de la consommation éco-responsable grâce à la Newsletter du Kaba
Je m'inscrisEnvoyer
Recevez en cadeau votre livret de tutos & recettes approuvés par Le Kaba !